Chansons

Thomas Dutronc présente son nouvel album à la presse, en toute simplicité

Thomas Dutronc présente son nouvel album à la presse, en toute simplicité

06 septembre 2018 | PAR Sarah Dray

Mardi 4 septembre, Thomas Dutronc présentait son nouvel album « Live is Love » qui sortira le 7 septembre, à la presse, sur la péniche Marcounet, à Paris. Il a joué quelques-uns des morceaux accompagné de ses musiciens et a longuement parlé de la façon dont l’album avait été imaginé.

« Live is love » est le premier album de Thomas Dutronc avec le label mythique Blue note. Il sortira le 7 septembre. Quelques jours avant, il le présente à la presse. Pour cela, il explique l’histoire de la naissance de l’album. Comment il a eu l’idée d’enregistrer sa tournée, comment il a sectionné les morceaux, avec qui… la longueur du travail et la difficulté des choix des meilleures prises. Selon lui, certaines sonnaient mieux le soir, un verre à la main, et d’autres le matin, à jeun. Il a bien précisé que les choix avaient souvent été faits dans des « conditions d’apéritif ».

Il a rappelé aussi que les enregistrements avaient été faits lors d’une tournée de six mois en acoustique, dans des théâtres subventionnés à travers la France. L’ambiance de la péniche a bien retraduit cette proximité recherchée pendant la tournée mais aussi par Thomas Dutronc pendant cette soirée de présentation.

Très détendu, il a longuement raconté les coulisses de cette conception qui s’est faite chez lui, en Corse. Non dépourvu d’humour, il s‘est tout de suite mis le public de journalistes dans la poche. Ce jeu de séduction s’est poursuivi lorsqu’il a commencé à jouer avec ses musiciens. Lui à la guitare, deux autres guitaristes, un contrebassiste, une violoniste, un saxophoniste, une formation complète appropriée au jazz manouche. Un peu à l’étroit au sous-sol de la péniche, ils ont vite installé une ambiance très intimiste. En fermant les yeux, on aurait presque pu s’imaginer dans le salon de nos potes, à écouter un bon morceau, en sirotant un bon verre. Ou dans celui de Thomas Dutronc…

Lorsqu’il parle de la musique, comme lorsqu’il la joue, on sent la passion dans les yeux et dans les gestes de Thomas Dutronc. Avec le charme de son père et un « je ne sais quoi » de sa mère, il séduit immédiatement. Par son charme mais aussi par son talent de musicien, et sa voix suave et délicate. Thomas Dutronc est aussi un perfectionniste en ce qui concerne la musique, on le comprend tout au long de la soirée, quand il parle des heures de sélection pour l’album, quand il parle d’un solo de guitare d’un de ses musiciens, quand il demande moins de basse pour l’écoute d’un extrait du disque ou quand il n’est pas pleinement satisfait du son sur la péniche.

Ce qui est sûr c’est que les passionnés de jazz manouche, qui fait la sève de la musique de Thomas Dutronc, tout comme ses plus fidèles fans, aimeront cet album. Ils y retrouveront ses mélodies les plus connues, des solos de guitare manouche à tomber et une sincérité dans la démarche artistique du chanteur.

Rendez-vous donc le 7 septembre pour la sortie de l’album, à écouter de préférence, en condition d’apéritif !

Crédit photo : Yann Orhan

Jazz à la Villette : Janelle Monae enflamme le public parisien
Interview de Ségolène Favre-Cooper, programmatrice du MaMA Festival
Sarah Dray

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *