Fictions

Un roman au coeur du festival Paris en toutes lettres: Cécile Coulon à l’honneur

Un roman au coeur du festival Paris en toutes lettres: Cécile Coulon à l’honneur

16 novembre 2019 | PAR Lise Lefebvre

À la Maison de la Poésie, la jeune autrice Cécile Coulon a lu, en duo avec la comédienne Marie Bunel, son dernier roman, Une Bête au Paradis, qui a reçu le Prix Littéraire du Monde.

Ecrivain et poète, Cécile Coulon, à moins de trente ans, multiplie les coups d’éclat. Après le Prix Apollinaire en 2018 pour son recueil Les Ronces, son septième roman, Une bête au Paradis, qui est paru en août 2019, a reçu le prix littéraire Le Monde. Dans l’atmosphère feutrée de la Maison de la Poésie, elle a lu des extraits de ce dernier opus, histoire de folie et de désir située dans le huis-clos d’une ferme isolée-le Paradis. Une lecture sobre, précise, réalisée à deux voix-belle idée pour animer la lecture en répartissant les paroles de certains personnages, et pour préserver la voix intime de l’écrivain, voire son émotion, tout en apportant une interprétation autre-celle de Marie Bunel.

Le public s’est laissé prendre au jeu, s’attachant aux personnages, essayant de retracer leur passé obscur, recueillant les indices épars d’une fin que l’on devine dramatique–et dont les deux femmes ont choisi de préserver le mystère. Une autre facette du festival, donc, qui amène à découvrir le texte brut, et à tenter l’aventure de la lecture à voix nue. On a hâte de découvrir les autres événements, jusqu’à la clôture lundi 18 novembre.

 

Une Bête au Paradis, Edition L’Iconoclaste.

Festival Paris en Toutes Lettres; découvrir la programmation ici

 

Crédits visuels: Marie Bunel c Elsa Georgelin

Cécile Coulon c Ed Alcock

Reprise réussie pour Funny Girl à Paris
Stephen Mear : « Funny Girl apporte une nuance assez incroyable »
Lise Lefebvre

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *