Non classé

En toute simplicité avec Arkadin [Interview]

En toute simplicité avec Arkadin [Interview]

14 août 2018 | PAR Kevin Sonsa-Kini

Après avoir été révélé par deux EP « Valhalla » (2014) et « Six Nuances » (2015), Arkadin a sorti un premier album intitulé « Atlanta » en 2016. En attendant la sortie d’un deuxième album, le chanteur nous invite à faire connaissance avec Aurora, son EP de 4 titres disponible depuis le 8 juin 2018. 

Pourquoi ce titre Aurora ? 

Arkadin: Ce titre est venu d’une volonté d’affirmer une nouvelle naissance ou un nouveau départ de ce projet qui existe depuis deux ans. Il fallait vraiment que je retrouve des forces et je les ai retrouvés. Au début je voulais appeler l’EP Minuit Spécial mais le titre Aurora m’est venu. Pour moi c’était une bonne réponse au titre du précédent album qui est Atlanta.

De quoi parlent vos chansons ? 

Ce que j’aime bien sur les EP c’est qu’on peut être sur des sujets simples, directs et francs. Les chansons parlent de séparations, de rencontres amoureuses de l’un à l’autre.

Dans la chanson Home Alone, pourquoi chantez-vous en anglais ? 

Home Alone est l’une des seules chansons qui m’était venue en anglais. J’ai essayé de la chanter en français pour la rendre plus homogène avec les trois autres mais l’anglais résistait. J’ai bien aimé ce côté deux langues avec une majorité des titres en français.

Parmi ces 4 titres, est-ce qu’il y a une ou deux chansons qui vous touchent particulièrement ? 

Oui. Il y a 1jour1mois1année parce que c’est une chanson sur le temps du deuil ou le temps pour se remettre d’une séparation. Parfois les gens écoutent des chansons pour évacuer la douleur d’une séparation ou laisser passer le temps et pour le coup, je trouve que cette chanson incarne cette chose là. C’est pour ça que c’est une chanson qui me tient vraiment à cœur. J’ai aussi de l’admiration pour Regarde les hommes tomber.

Pour la réalisation de l’EP avec qui avez-vous collaboré ? 

J’ai collaboré avec une équipe que j’ai formé au fil des années. J’ai un mixeur avec qui je travaille régulièrement qui s’appelle Nico Mataharie. J’ai été suivi par deux musiciens qui m’ont vraiment aidé à arranger.

Si vous deviez faire des différences entre l’EP Aurora et les trois précédents opus à savoir Atlanta, Six Nuances et Valhalla, ce seraient lesquelles ? 

L’EP Aurora est surtout produit par moi et les autres musiciens avec qui je travaille.

Quelles sont vos influences musicales ?

J’en ai beaucoup. J’ai beaucoup d’admiration pour Leonard Cohen. J’écoute énormément Drake et notamment son dernier album Scorpion. 

Quelles sont vos projets pour la suite ? 

J’hésite entre faire un album et faire un EP. J’ai fait un sondage sur Instagram et on m’a répondu immédiatement album (rires).

Propos recueillis par Kevin Sonsa-Kini

Visuels: Facebook @arkadinband

Arkadin « Aurora »: Minuit Spécial, 1jour1mois1année, Home Alone, Regarde les hommes tomber. 

L’agenda cinéma de la semaine du 15 août
« Sergent Papa » de Marc Citti : la mélodie d’un cœur paternel
Kevin Sonsa-Kini

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *