Fictions

« Sergent Papa » de Marc Citti : la mélodie d’un cœur paternel

« Sergent Papa » de Marc Citti : la mélodie d’un cœur paternel

15 août 2018 | PAR Marine Stisi

Marc Citti, comédien, compositeur, interprète, publie dans le cadre de la rentrée littéraire des Editions Calmann Lévy son premier roman, Sergent Papa, un livre teinté de mélancolie qui conte une relation père-fils aussi belle que difficile, sans cesse mêlée à des références au rock’n’roll des 70’s.

[rating=4]

 

Can’t buy me love

Mathieu est un comédien qui, pendant de nombreuses années, s’est laissé aller, aussi bien sur le plan professionnel que familial. Les années ont passé, il ne s’en est pas rendu compte. Son fils, Antoine, n’est plus le bambin qu’il était quand il a quitté sa mère et aujourd’hui, il regrette peut-être de ne pas avoir su être le père qu’il aurait aimé être, celui qui téléphone souvent, qui va chercher son fils à l’école, qui joue avec lui le week-end.

Antoine est aujourd’hui un musicien montant, leader d’un groupe programmé dans le cadre du Festival des Inrocks. Un groupe de rock comme lui les a adoré dans sa jeunesse, collectionnant les vinyles de ses musiciens préférés. En quittant le foyer familial, il les a laissé derrière lui, ces vinyles de Prince, de David Bowie, des Beatles ou des Rolling Stones, ainsi que sa platine, au cas où son fils, peut-être, voudrait s’y intéresser…

I want to hold your hand

Le roman débute quand Mathieu découvre sur scène son petit garçon devenu un homme. Un homme sûr de lui, de sa sexualité, connu pour la qualité et l’originalité de ses compositions comme de ses prestations scéniques. C’est un artiste accompli, de ceux qui n’ont pas besoin des compliments d’un père pour y arriver.

Peu de temps plus tard, Mathieu est victime d’une crise cardiaque. Il s’en sort indemne mais cet accident à le mérite de lui faire réaliser quelque chose : il aime son fils mais pourtant, il se sent terriblement loin de lui. Peut-être est-ce le moment de changer ceci, de tenter de revenir en arrière.

Le résultat est un roman très doux, d’une sincérité désarmante, écrit d’une plume pleine de poésie et sans doute, de vérités que l’auteur a su dissimuler entre ses lignes. C’est un roman bercé par la flamme vacillante des années qui passent, des rêves qui s’envolent et qui, parfois, ressurgissent alors qu’on ne s’y attendait plus. Et c’est aussi un roman dont la bande sonore nous emporte avec elle.

Sergent Papa, Marc Citti, Editions Calmann Lévy, 160 pages, 16€.

Date du publication : 16/08/2018

Visuel : ©DR

En toute simplicité avec Arkadin [Interview]
Que faire un 15 août à Paris ?
Marine Stisi
30% théâtre, 30% bouquins, 30% girl power et 10% petits chatons mignons qui tombent d'une table sans jamais se faire mal. Je n'aime pas faire la cuisine, mais j'aime bien manger.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *