Non classé
[Live Report] OrelSan au Canal 93 (10/03/2012)

[Live Report] OrelSan au Canal 93 (10/03/2012)

25 mars 2012 | PAR Olivier Handelsman

Tout semble sourire à OrelSan : une Victoire de la Musique, une tournée (« A Plus Dans l’Bus ») bien remplie suivie par une équipe du site Konbini, des dizaines de milliers de fans à travers le monde francophone, des ventes spectaculaires de son second album « Le Chant des Sirènes », et des featurings de rêve (La Fouine, Professor Green, et d’autres en perspective). Le concert qu’il a donné samedi 10 mars, en association avec des rappeurs comme l’excellent Nakk Mendosa et les prometteurs Rimcash & Didaï, et en guest star Oxmo Puccino (qui assure la promotion d’artistes tels que Triptik, Bons Gamins, Milk Coffee & Sugar, S Petit Nico, Djazia Satour, Mai Lan et Lana Reina entre autres au Canal 93) dans la salle/bar-restaurant/espace numérique en vogue de Bobigny était un véritable moment de communion intime entre un public déchaîné et des artistes ambitieux et énergiques que seul le hip-hop peut offrir.

Cet article a été élaboré en collaboration avec le magazine l’Intraitable : l’autre partie (les photos et l’interview d’OrelSan avant le concert) se trouve sur leur site Internet à cette adresse : http://www.lintraitable.com/mag/interview-orelsan

Difficile d’avoir autant de swag qu’un rappeur en pleine ascension. En découverte de son potentiel dévastateur de déplacement des foules, de ses possibilités tant musicales (avec des instrus relevant du rock, de la dubstep ou de styles hip-hop traditionnels) que lyriques et thématiques (une punchline par ci, une plainte désespérée par là, et un plaidoyer d’une sous-culture pour leitmotiv), OrelSan multiplie les morceaux commerciaux et les freestyles, s’offre un public éclectique, et fait oublier la polémique qui l’a rendu célèbre en tapissant la scène rap actuelle de bombes atomiques inoubliables (comme son dernier featuring avec le déjà renommé Professor Green sur Don’t Piss Me Off).

Ce concert s’annonçait mouvementé : une petite salle excentrée, de nombreux amateurs de rap de longue date, un temps relativement clément pour les spectateurs amateurs d’allées et venues entre l’intérieur et l’extérieur du concert (entrecoupé de nombreuses pauses) et la présence de toute l’équipe d’OrelSan (Skread, Gringe et Ablaye), ainsi qu’une grande personne du rap français, Oxmo Puccino, qui rend aujourd’hui ce qui lui a été offert à ses débuts. Quelques pogos et une courbe musicale de soirée dans les règles de l’art ont fait de cet événement en apparence anodin pour l’auteur-interprète de « Perdu d’avance » un réel passage au statut de rappeur français légitime, street-crédible et grand public à la fois.

Le charisme d’OrelSan dans la vie quotidienne avoisine le zéro. Sa timidité et son aversion pour la célébrité prennent parfois le pas sur son talent, mais c’est entouré de ses amis et des fans qu’il finit par déborder de confiance et de charme, n’hésitant pas à exposer son expérience douloureuse de l’adolescence et de la morosité caennaise, qu’on ne se lasse pas d’écouter. D’autant plus que le Canal 93 avait été chauffé à blanc par Nakk Mendosa, qui au rythme de sa rage de vivre (en banlieue); après le spectacle anthologique du Bataclan, OrelSan se lance avec une expérience certaine dans la deuxième moitié de sa carrière, enchaînant les triomphes dont celui du Canal 93 sera probablement l’un des symboles.

(C) Photos : Rapadonf, l’Intraitable

A Ivry, une Antigone palestinienne
La reine oubliée réssuscitée par Françoise Chandernagor
Olivier Handelsman
Olivier Handelsman est étudiant en master de management à Grenoble École de Management, et étudie en échange à la Simon Fraser University de Vancouver (Colombie-Britannique, Canada) au second semestre 2013-2014. Licencié de Sciences Économiques à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne, Olivier est intéressé par la micro-économie, l'entrepreneuriat, le management stratégique, de l'innovation, de la musique, des systèmes d'information et des nouvelles technologies. Olivier Handelsman a été scénariste de courts et longs-métrages en machinima (images de synthèse issues de jeux vidéo), et a une expérience professionnelle de pigiste dans différents médias tels que le journal Le Point (hors-série Références), PC Jeux et Millenium Source, ainsi que d'auditeur de service client, de programmeur Visual Basic et de démonstrateur produit.

4 thoughts on “[Live Report] OrelSan au Canal 93 (10/03/2012)”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *