Fictions
Voitures de nuit de Nagaï Kafu : voyage dans les quartiers du plaisir de Tokyo

Voitures de nuit de Nagaï Kafu : voyage dans les quartiers du plaisir de Tokyo

02 avril 2020 | PAR Marine Stisi

Les Editions Cambourakis ont publié début mars Voitures de nuit, un recueil de nouvelles du japonais Nagaï Kafu nous plongeant dans le Tokyo des geishas dans les années 30. Dépaysement garanti.

En 1923, un incendie gigantesque ravage la presque entièreté de la ville de Tokyo. C’est avec ce fait particulièrement marquant de l’histoire de la ville que débute Une femme en chambre garnie, la première nouvelle de Voitures de nuit, le recueil publié tout récemment de Nagaï Kafu, célèbre romancier japonais mort en 1959 qui a fait des récits de la prostitution japonaise son fer de lance. Après cet incendie, la vie tokyoïte reprit son cours, et notamment, celle menée dans les maisons de geishas de la ville, par ces dames à la petite vertu et par les hommes incapables de se passer de leur service, incapables non plus de le reconnaître.

Durant six nouvelles, le lecteur voyage, en tramway, en taxi, en pousse-pousse, dans les différents quartiers de la ville (et notamment, dans les quartiers de plaisir), se heurte aux désirs, aux craintes et aux désillusions des geishas qui peuplent ces histoires.  Un voyage dans le temps et dans le monde, qui nous permet un encart passionnant, sur des pratiques de mœurs qui, dans un sens, persistent encore… 

Nagaï Kafu, Voitures de nuit, Editions Cambourakis, 192 pages, 10€.

Face au confinement, le CNC prend des mesures pour sauver le grand écran
L’agenda des expositions numériques de la semaine
Marine Stisi
30% théâtre, 30% bouquins, 30% girl power et 10% petits chatons mignons qui tombent d'une table sans jamais se faire mal. Je n'aime pas faire la cuisine, mais j'aime bien manger.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *