Livres

Michael Edwards, le nouvel Immortel

Michael Edwards, le nouvel Immortel

22 février 2013 | PAR Lucie Droga

Un nouvel académicien prendra sa place aux côtés de Simone Veil et Jean d’Ormesson : il s’agit de l’écrivain anglais Michael Edwards qui succède à l’écrivain Jean Dutourd au fauteuil 31. Retour sur cette petite brise qui nous vient d’outre-Manche.

Poète, critique littérature, philosophe et professeur Michael Edwards a été élu jeudi 21 février à l’Académie française, au troisième tour, par 16 voix sur 28.  Ce spécialiste de Shakespeare était candidat pour la troisième fois. Agé de 74 ans, il a été préféré par les Académiciens à Jean-Noël Jeanmey, ancien ministre et ancien président de Radio France, Maxence Caron, Olivier Mathieu, Paul Trouillas et Joël Vergnhes.

Cette élection scelle l’histoire d’amour entre Michael Edwards et la France : marié à une française et écrivant, pour l’essentiel, dans la langue de Molière, il partage sa vie entre la France et l’Angleterre et possède même la double nationalité. Passionné d’art et de philosophie, il s’interroge sur la différence entre les deux langues et les représentations du monde franco-anglais, jouant ainsi le rôle de passeur entre les deux côtés de la Manche. Avec ses écrits sur Racine, T.S. Eliot, Beckett et Baudelaire, il rejoint le cercle des Immortels.

Visuels : capture d’écran de lavoixdunord.fr

Image à la Une : capture d’écran du site lanouvellerepublique.fr

Chloë Sevigny dans « Hit & Miss » : la fin d’une it-girl
Les grands gagnants des Brit Awards
Lucie Droga

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *