Livres

Marien Delfavard lauréat du Prix de Flore 2011

10 novembre 2011 | PAR Yaël Hirsch

Le jury du prix de Flore a récompensé cette année le premier roman de Marien Delfavard, « Du temps qu’on existait » (Grasset, voir notre critique). Le jeune prodige de 19 ans qui a fait le buzz de la Rentrée littéraire succède ainsi à Abdellah Taïa.

Ce choix du jury, qui a arbitré entre Marien Delfavard et Jérôme Leroy ( « Bloc », Gallimard) à 8 voix contre 3, est bien dans l’esprit du prix de Flore dont l’objectif est d’encourager les jeunes talents des lettres françaises. Comme chaque année, la remise du prix a été un évènement mondain et festif, qui a animé le Boulevard Saint-Germain. Et comme le veut la coutume, Marien Delfavard a reçu la somme de 6.150 euros et a vu graver un verre de Pouilly-fumé à son nom.

Gagnez 3×2 places pour l’Ordre et la morale de Mathieu Kassovitz, en salles le 16 novembre 2011
« Le vrai spectacle » hypnose collective pour un voyage interieur
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Marien Delfavard lauréat du Prix de Flore 2011”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


    A propos

    Toute La Culture : Comment choisir ?
    Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

    L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
    Soyez libres… Cultivez-vous !

    Soutenez Toute La Culture