Cinema

Les sorties cinéma de la semaine du 23 mai

Les sorties cinéma de la semaine du 23 mai

23 mai 2018 | PAR Agnes Polloni

La semaine du 23 mai nous réserve pleins de belles surprises cinématographiques, susceptibles de nous laisser sur notre faim et de devenir un addict à son cinéma du coin. Après un festival de Cannes plus que réussi, et des chef-d’œuvres projetés en avant-première, voici l’occasion de découvrir les nouveautés à l’affiche cette semaine. 

unknown

La fête des Mères de Marie-Castille Mention-Schaer.

Le film fait le portrait de femmes de différents milieux sociaux et professionnels. La Fête des Mères, vibrant hommage à toutes les femmes, est soutenu par une distribution de premier plan. La fête des mères est le long-métrage attendrissant qui retrace le parcours d’acceptation d’une maman, qui constate que son enfant grandit jusqu’au jour où il partira de chez lui. Un mélange d’angoisse et de possessivité qui évoluera vers une autonomie irréfutable. Une douce comédie à savourer en familles. Casting : Audrey Fleurot, Clotilde Courau, et Olivia Côte.

Durée : 1h41 min

unknown

Gueule D’Ange de Vanessa Filho avec Marion Cotillard, Ayline Aksoy-Etaix et Alban Lenoir.

Marlène (Marion Cotillard) incarne une jeune maman, très peu concernée par ses responsabilités, fêtarde et systématiquement apprêtée pour aller sortir. Tout commence lorsqu’elle confie sa petite fille à une de ses amies, qui n’a pas vraiment la main avec les enfants. Contrainte par la force des choses, elle revient s’occuper de sa petite-fille, qui s’est prise d’affection pour un homme du nom de Julio. Un casting au rendez-vous et des images époustouflantes, tout est réunit pour nous faire verser quelques larmes. De plus, le film a été nominé près de six fois au Festival de Cannes.

Durée : 1 h 48 min

unknown-1

Solo :  A Star Wars Story de Ron Howard avec  Woody Harrelson, Emilia Clarke, Alden Ehrenreich.

Ce volet un peu hors-série de la célèbre saga Star Wars nous offre une vision d’ensemble du personnage qu’est Han Solo, fils de Luke Skywalker. À bord du Faucon Millenium, ce dernier va parcourir la galaxie accompagné de la célèbre créature un peu geignarde : Chewbacca. Distribué par Walt Disney Company France, ce volet d’une saga déjà bien remplie nous replonge dans le monde fantastique de la guerre des Lumières.

Durée : 2 h 15 min.

unknown-2

Le Ciel Étoilé au-dessus de ma tête de Ilan Klipper avec Laurent Poitrenaux, Camille Chamoux, Maryline Canto.

Présenté à l’ACID, Le ciel étoilé au dessus de ma tête d’Ilan Klipper nous immerge au sein d’une famille juive dysfonctionnelle. Avec un casting explosif et punk, ce premier film ne laisse pas indifférent. Bruno a la cinquantaine bien avancée, il n’a pas d’enfants et vit sous le même toit qu’une FEMEN. La plupart des ses journées consistent à trainer en caleçon dans son appartement, en s’interrogeant sur le manque d’inspiration qu’il vit, et dans lequel il semble se complaire. Pour lui, tout va bien mais pour son cercle proche, il en est tout autre…

unknown-4

Hubert Reeves – la Terre vue du coeur de Lolinde Cadrin-Rossignol
olinde Cadrin-Rossignol.

Réalisée par un bataillon de scientifiques, auteurs et artistes, l’état actuel de la biodiversité sur la Terre est en péril et ce n’est un secret pour personne : à travers ce documentaire canadien, à la croisée des chemins entre les espèces fascinantes présentées et la destruction, la réalisatrice nous interpelle sur l’impact des générations futures dans notre surconsommation en tout genre, pour nous entrainer vers un mode de consommation plus sain et plus biologique.

Durée : 1 h 31 min

unknown-5

Une certaine rencontre de Robert Mulligan avec Nathalie Wood, Steve McQueen, Hershel Bernardi.

Angie, une jeune fille d’origine italienne tombe amoureuse d’un musicien Rocky, avec lequel elle eut une relation d’un soir. Elle va ainsi devoir partir à sa recherche pour lui annoncer la nouvelle, mais aussi qu’elle ne gardera pas cet enfant conçu d’une liaison nocturne. Ce drame américain datant des années 1960 est une ode à la femme libre de sa vie sexuelle et des choix en découlant, de surcroit en noir et blanc un véritable plaisir à redécouvrir dans sa version restaurée.

Durée : 1 h 42 min.

Voici pour la sélection de la semaine, à compter d’un film par jour vous ne pourrez pas vous ennuyer. Soyez libre et cultivez-vous !

Agnès Polloni 

 

« Chuuuuut ! » le seul-en-scène aussi juste qu’hilarant d’Emmanuelle Rivière
Les Conférences du mois de Juin 2018 – Savoirs
Agnes Polloni

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *