Mangas
« Pandemonium » Tome 1

« Pandemonium » Tome 1

01 mars 2015 | PAR Sandra Bernard

La fin de l’année 2014 a vu l’édition d’une petite pépite dans la collection Latitudes de Ki-oon : le premier tome de Pandémonium de Sho Shibamoto. Un récit qui brille par son ambiance, son rythme et son graphisme. 

[rating=5]

pandemonium t1Dans un monde rude où la vie ne tient qu’à un fil, les hommes vivent dans la crainte des éclairs verticaux envoyés par « ceux qui hantent le ciel », des divinités vivant dans un lieux reculé. Zipher décide d’entreprendre un long et périlleux voyage afin d’implorer ces divinités toutes puissantes de lui accorder un vœu. Mais c’est une fois arrivé à destination que débute la partie la plus difficile de son périple.

Servis par un graphisme magnifique mettant en scène des personnages anthropomorphes présentant une grande individualité, ils évoluent dans des environnements oniriques et fantastiques délicatement mis en valeur par des lavis bruns.

Pandémonium propose avant tout une belle histoire sur l’amour, la perte, les rêves, l’espoir et l’acceptation de l’autre. Le personnage principal, tout à sa douleur, passe par une grande variété d’émotions d’une grande justesse.

Cette fable mélancolique et onirique entraîne le lecteur dans un monde sombre et fantastique. On lit le volumineux ouvrage d’une traite. Certainement l’une des plus belles découvertes manga, tous genres confondus, de l’année 2014.

Informations pratiques :

Sho SHIBAMOTO, Pandemonium – Latitudes T01, Ki-oon, Parution : 13-11-2014, Format : 17 x 24 cm, Nombre de pages : 208, Prix de vente : 15 €, Tomes parus en VO : 2 (série terminée) Visuel : PANDEMONIUM -MAJUTSUSHI NO MURA- © 2014 Sho SHIBAMOTO / SHOGAKUKAN

[Tour de Web] Français de souche
« LE GANG DES DENTIERS FAIT SAUTER LA BANQUE » de Catharina INGELMAN-SUNDBERG, le retour du gang des déambulateurs…
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *