Mangas
Docteur Mephisto T1 : la beauté du Diable

Docteur Mephisto T1 : la beauté du Diable

15 août 2013 | PAR Sandra Bernard

docteur-mephisto-1-tonkam

Un étrange médecin vient d’ouvrir son cabinet aux éditions Tonkam. Mais ce n’est pas n’importe quel médecin, il s’agit du docteur Méphisto, aussi beau que redoutable.

Suite à un tremblement de terre, le quartier de Shinjuku est séparé du reste de Tokyo. Autrefois si vivant, ce lieu désormais maudit voit pulluler les monstres et démons en tout genre. C’est pourtant là que se trouve le seul espoir de deux jeunes sœurs très malades, en la personne du docteur Méphisto et de son étrange clinique. Les deux jeunes filles n’ont pas une maladie ordinaire, mais provoquée par leur vénale belle-mère qui les poursuit jusque dans ce quartier infernal. Heureusement pour les jeunes malades, le docteur Méphisto intervient et les sauve juste à temps tout en châtiant leur marâtre.

Après ce premier chapitre d’introduction présentant à la fois les lieux dangereux et une partie des pouvoirs du placide et implacable Méphisto, l’on rentre dans le vif du sujet, l’apparition à Shinjuku de certains des organes éternels. Ces derniers sont convoités par Megged, un sorcier qui veut réunir lesdits organes “pour ressusciter dieu”. Dans le même temps, un homme mystérieux, doté de grandes capacités combatives, arrive à la clinique du docteur…

Ce premier tome, aux personnages graphiquement fins et travaillés mais peu attachants, dans des décors très dépouillés, propose de nombreux éléments scénaristiques intéressants. Les premiers jalons du scénario sont posés, sans pour autant que l’on voit clairement où l’on va, ce qui ne fait qu’attiser notre attente du second tome, d’autant que tant le scénariste Hideyuki Kikuchi que le dessinateur Kairi Shimotsuki sont loin d’être des débutants.

MAKAI ISHI MEPHISTO © 2012 by Hideyuki Kikuchi, Kairi Shimotsuki / MEDIA FACTORY, Inc.

Page sur le site de l’éditeur VF

« Docteur Mephisto » de Kairi SHIMOTSUKI / Hideyuki KIKUCHI, Collection : Shonen Girl, 192 pages, Prix : TK 2 (7.99€), Date de parution le 03/04/2013.

Maths à la petite semaine de Rachel Corenblit & Cécile Bonbon
Elysium : même avec des technologies de pointe, les méchants ne sont toujours pas là au moment crucial
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *