Livres
L’universel en question les 1er et 2 décembre à la mairie du 3e

L’universel en question les 1er et 2 décembre à la mairie du 3e

20 novembre 2012 | PAR Yaël Hirsch

Le week-end des 1er et 2 décembre, la loge Sigmund Freud du B’nai B’rith et la mairie du 3ème arrondissement proposent de réfléchir depuis la psychanalyse, mais également depuis plusieurs horizons des sciences sociales, à la question de l’universel. A travers la figure de Saint-Paul et de la fameuse phrase « Il n’y a plus ni Juif ni Grec, ni esclave ni homme libre, ni homme ni femme » (Epître aux Galates, 3-28), ce sont les présupposés culturels de notre universel qui se retrouvent mis en question.

Entrée libre sur réservation ([email protected])

En présence de Mr Pierre Aidenbaum, maire du 3e arrondissement, le colloque s’ouvrira samedi 1er décembre sur une première lecture publique d’un extrait de la pièce du psychanalyste Alain Didier-Weill, « Pierre et Paul, la dernière nuit », lue par Agnès Rassial et Dominique Tourres Gobert. Dimanche 2 décembre aura lieu le colloque lui-même avec notamment des interventions du journaliste Joseph Macé-Scaron et des psychanalystes Judith Cohen-Solal et Alain Didier-Weill.

Programme:
samedi 1er décembre
18h-18h30 : Du grec Paul au juif Pierre : Première lecture publique d’un extrait de la pièce d’Alain Didier-Weill Pierre et Paul, la dernière nuit, par Agnès Rassial et Dominique Tourres Gobert
18h45-20h : Introduction par M. Le Maire du 3ème arrondissement, Pierre Aidenbaum et Alain Didier-Weill

dimanche 2 décembre
9h30 11h30 : Universel et pensée juive
– L’Universel des bâtisseurs du temps : Abraham Heschel, par Max Kohn
– Dieu est-il universel ? La question de l’interdit de la représentation, par Judith Cohen Solal
– Les juifs et l’histoire, par Nicolas Weill
11h45-13h15 : Le débat conflictuel
-La tentation de l’universel, par Abram Coen
-L’universel de Spinoza est-il juif ? par Jean-Jacques Rassial
– Marranisme, une tradition cachée d’accès à l’universel pour les intellectuels juifs du 20ème siècle, par Yaël Hirsch
-L’universel paulinien exclut-il le judaïsme ? par Dominique Tourres Gobert
13h15-14h45 : Pause
15h-16h30 : L’universel dans l’histoire
– Comment un enfant de 5 ans perçoit-il l’injustifiable en 1945 ? par Roland Green et Jean-Jacques Moscovitz
– Les cauchemars d’Adorno : Quand l’universel marxiste se brise devant le réel de la Shoah, par Patrick Landman
16h45-18h15 : Universel au pluriel
– L’islam devant l’universel, par Mahnaz Shirali
– Roman juif et universalisme républicain, par Nelly Wolf-Kohn
Joseph Macé-Scaron
18h30-20h : Conclusions
Jonathan Hayoun, président de l’UEJF
– Conclusion du colloque, par Alain Didier-Weill

 

infos et inscription ici

Vis ma vie ou les paradoxes de notre vie
Les sorties cinéma de la semaine du 21 novembre
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

2 thoughts on “L’universel en question les 1er et 2 décembre à la mairie du 3e”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    A propos

    Toute La Culture : Comment choisir ?
    Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

    L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
    Soyez libres… Cultivez-vous !

    Soutenez Toute La Culture