Livres

Les archives Roland Barthes à la BNF

26 juin 2010 | PAR Margot Boutges

La BNF accueille le fond d’archives Roland Barthes.

« Afin d’assurer la pérennité de sa conservation », Michel Salzedo demi-frère et ayant droit de l’œuvre de l’écrivain a décidé de retirer le fond Barthes de l’IMEC (institut mémoire de l’édition contemporaine) où il était en dépôt pour en faire don à la bibliothèque de France. Gageons sur une exposition future présentant les manuscrits au public.

Roland Barthes (1915-1980) est un écrivain et sémiologue français, qui a joué une grande part dans l’aventure structuraliste. Il s’est attaché à l’étude des signes à travers son Degré zéro de l’écriture, essai sur la langue et le style. A travers ouvrage Mythologies, il s’est attaché à l’exploration de la notion de mythe dans notre société contemporaine. Cinéma, foot, striptease, bifteck et frites et biens d’autres notions fondamentales sont passés au peigne fin pour apposer une grille d’analyse aux mythes de l’actualité. Il a renouvelé la critique littéraire et artistique française. Il participe, avec Michel Foucault au conseil de rédaction de la revue Critique fondée par Georges Bataille. En 1968, il publie La mort de l’auteur qui fait l’effet d’une bombe et qui l’élève en figure de proue du post structuralisme français. Il y soutient que l’auteur doit laisser sa place au lecteur qui doit livrer sa propre interprétation, sa propre lecture. Pour Barthes, l’auteur n’est plus le garant du sens de son œuvre. Il est une figure phare de l’université française. A partir des années 1970, il devient directeur d’études à l’EHESS et enseignant au collège de France. Ses cours ont fait l’objet de nombreuses publications.

Nuit de la photographie à Saint-Germain le 28 juin
Twilight 4 : le casting est ouvert
Margot Boutges

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *