Livres
Le prix de l’Inaperçu couronne ses deux princes de l’année 2013

Le prix de l’Inaperçu couronne ses deux princes de l’année 2013

31 mai 2013 | PAR Yaël Hirsch

prix de l'inaperçuComme chaque année, les jurés du prix de l’Inaperçu se sont réunis au Café de l’Industrie pour annoncer le fruit de leurs délibérations. L’objectif de ce prix pas comme les autres est d’éclairer un grand texte français et un grands texte étranger de l’année écoulée qui n’auraient pas obtenu suffisamment de reconnaissance des médias et du public, eu égard à leurs qualités littéraires.


Coté francophone, c’est Hervé Bel qui a été récompensé pour « Les choix secrets » (JC Lattès). Et le lauréat « étranger » est allé à Iouri Droujnikov et son « Etoile du généralissime » (Fayard).

Deuxième roman d’Hervé Bel après « La Nuit du Vojd » (2010), « Les Choix secrets » donne à entendre les voix intérieures et cruelles d’une vielle dame. Et une fois n’est pas coutume, l’Inaperçu a couronné un auteur disparu, Iouri Droujnikov pour une fiction loufoque et irrésistible sur fond d’espionnage KGB, « L’étoile du généralissime », traduite et publiée seulement cette année par Fayard.

Pour voir tous les titres sélectionnés, c’est ici.

Pablo tome 3 de Julie Birmant et Clément Oubrerie
Trésor 1er de Michel Boucher
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture