Livres
La vague de Todd Strasser, la manipulation pour les nuls…

La vague de Todd Strasser, la manipulation pour les nuls…

07 septembre 2013 | PAR Le Barbu

Todd-Strasser-La-Vague-PocketPour cette rentrée des classes nous vous proposons un petit retour sur une de nos lectures estivales. La vague, Die Welle. Vous connaissez sûrement ce film allemand réalisé par Dennis Gansel en 2008 et qui relate l’étude expérimentale d’un régime autocratique menée par un prof d’histoire avec des élèves de lycée. Ce film est une adaptation du roman du même nom écrit par Todd Strasser, romancier Newyorkais, en 1981 et inspiré de l’expérience menée par l’enseignant Ron Jones au lycée Cubberley à Palo Alto en Californie en 1967 (1969?). En janvier 2013, les éditions Pocket rééditent l’ouvrage que nous avons acheté dans une station service sur la route des vacances…

Cela commence par un jeu et finit en dictature… La Vague est parue pour la première fois en France en 2008 chez Jean-Claude Gawsewitch Éditeur. Le livre devient un véritable best-seller en Europe car il se vend à plus d’1,5 million d’exemplaires, et donne ainsi une seconde vie au roman de Todd Strasser sorti aux USA en 1981. La légende veut que ce livre soit devenu un véritable manuel d’histoire en Allemagne.

« La Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par l’Action »… Ce slogan, simple, efficace, est à l’origine (dans le roman) de La Vague. Les élèves, dociles, en perte de repères, sont immédiatement séduits par les mots de leur nouveau leader (leur prof). Ce nouvel élan dans leur vie est vécu comme un véritable « flash », une bouffée d’air, une vraie raison d’exister. Le groupe, et ses valeurs, deviennent une véritable force. On se serre les coudes, on s’entraide. Et pour certains, c’est la première fois qu’ils intègrent « une bande » avec ses codes, ses règles, ses rituels, et qui sait les valoriser en leur offrant enfin un rôle, un sens à leur vie.

Séduisant, certes, mais dangereux. Ce livre a une véritable vertu éducative. Sans parler de devoir de mémoire, ou de débattre sur la question, car depuis la première guerre mondiale on s’est bien rendu compte que l’Homme n’a aucune mémoire, ou, qu’il instrumentalise cette mémoire pour servir ses intérêts. La fonction de ce livre est de nous alerter sur la manipulation. Dans nos démocraties, cette manipulation peut être politique, religieuse, motivée par un retour à un discours moralisateur, économique. Dans la dictature des marques, La Vague, pourrait s’appeler « Apple » et ne représenter aucun danger, mais le mécanisme est le même. « Think Different » c’est finalement penser comme tout le monde, pour se sentir intégré à un groupe.

Quand on comprend comment fonctionne l’Homme, il est extrêmement facile de le manipuler. Et le devoir de mémoire ne joue aucun rôle la-dedans.  Et finalement, c’est ça qui fait vraiment peur. Réussir au XXI ème siècle, c’est savoir être un dictateur éclairé…

La Vague, Todd Strasser, éditions Pocket, traduit par Aude Carlier, janvier 2013.

La star, c’est moi aux Galeries Lafayette !
[Live Report] 50 ans de France Culture au Palais de Tokyo
Le Barbu
Le Barbu voit le jour à Avignon. Après une formation d'historien-épigraphiste il devient professeur d'histoire-géogaphie. Parallèlement il professionnalise sa passion pour la musique. Il est dj-producteur-organisateur et résident permanent du Batofar et de l'Alimentation Générale. Issu de la culture "Block Party Afro Américaine", Le Barbu, sous le pseudo de Mosca Verde, a retourné les dancefloors de nombreuses salles parisiennes, ainsi qu'en France et en Europe. Il est un des spécialistes français du Moombahton et de Globalbass. Actuellement il travaille sur un projet rock-folk avec sa compagne, et poursuit quelques travaux d'écriture. Il a rejoint la rédaction de TLC à l'automne 2012 en tant que chroniqueur musique-société-littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *