Jeunesse

Zignongnon d’Olivier Douzou & Frédérique Bertrand

Zignongnon d’Olivier Douzou & Frédérique Bertrand

14 février 2013 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Texte d’Olivier Douzou et illustrations de Frédérique Bertrand

Dans la collection Comptines en continu, une série de douze livres cartonnés de vingt pages chacun, ayant tous un animal pour héros, voici le sixième: Zignongnon qui arrive après la truite, le minou, l’ours, le teckel et le poney (voir nos articles sur ces quatre derniers livres). Rimes, jeux de mots, humour farfelu nous régalent dans cette série qui éveillera les petits à partir de 2 ans.

Ici, le personnage principal n’est pas un animal comme dans les autres comptines. Il s’agit du zignongnon, une sorte de poupée russe grognon qui, comme les jeunes enfants à un moment donné, est dans une phase de contradiction avec les adultes. Du coup, le zignongnon dit « non » quand il devrait dire « oui » et « oui » quand il devrait dire « non ». Au jeune lecteur avec l’aide de ses parents de remettre de l’ordre dans ce que dit ce héros ronchon.

Son auteur, Olivier Douzou a écrit plus de soixante livres pour la jeunesse essentiellement aux éditions du Rouergue où il est directeur artistique et éditorial depuis 2011 mais également aux éditions Memo et au Seuil. La qualité de ses ouvrages est si bien reconnue qu’ils ont été couronnés de nombreux prix: Totem, Baobab, Bologna Ragazzi…

Frédérique Bertrand est une illustratrice française qui travaille pour la presse adulte comme pour la jeunesse. Elle est l’auteur-illustratrice au Rouergue d’une dizaine de livres dont la série des « pyjamarama ». Ses dessins font du chat un être discret et fantomatique ce qui oblige l’enfant à être très attentif aux images pour le retrouver.

Le zignongnon va vous divertir, vous faire sourire et rouler en douceur. Un personnage rigolo en attendant la suite des insolites aventures des héros de ses comptines.

Brankrupt!, Le cinquième album de Phoenix, sortira le 22 avril
Vampires, cartable et poésie de Sébastien Joanniez
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *