Jeunesse

« Une journée parfaite » de Danny Parker et Freya Blackwood, comme dans un rêve…

« Une journée parfaite » de Danny Parker et Freya Blackwood, comme dans un rêve…

09 novembre 2015 | PAR Le Barbu

Un jour parfait, les heures s’étirent… faire des dessins à la craie, courir après un cerf-volant, ramasser des coquillages, patauger, grimper, rêver…  puis retrouver le confort de son lit, avant de recommencer le lendemain ! Une journée parfaite, comme dans un rêve

journee-parfaite

[rating=5]

Parfum d’enfance, douceur de vivre, promenades, jeux et petits plaisirs pour grand bonheur… Un album comme un sourire qui prône la lenteur et les instants simples. Un livre chargé de poésie. Pas d’adultes, pas de règles, pas de contraintes, une journée d’été où les heures s’étirent, une journée qui leur appartient.

Ils grignotent, dessinent, courent après un cerf-volant, ramassent des coquillages, grimpent, se disent des secrets, regardent la pluie tomber, contemplent la mer, chantent des comptines et rêvent…

Très peu de texte, des phrases courtes et simples qui respirent la sérénité. Les illustrations sont de vastes tableaux réalisées au crayon et à l’acrylique sur du papier à aquarelle. Pas de point final. Une journée parfaite ne devrait jamais s’arrêter…

Simple, spontané, et libre, ce livre est un véritable éloge des petits plaisirs de la vie. Une enfance idyllique, et des illustrations lumineuses, sensations et odeurs, une journée parfaite… Vivement demain !

Un album jeunesse que nous conseillons à tous ceux qui, coincés dans la grisaille de leur quotidien, veulent retrouver plaisirs simples, sérénité et bonheur. Un magnifique livre à offrir !

Gros coup de cœur !!!

« … Une paire de souliers, quelque part où marcher Un abri bien à l’ombre, quelqu’un à qui parler De l’air pur, un endroit où l’on peu respirer Un tout petit secret, quelqu’un pour le garder… »

« … Une large fenêtre d’où l’on peut observer Une comptine enfantine, quelqu’un pour l’écouter Une petite couverture pour bien s’emmitoufler Un endroit confortable, quelqu’un à câliner… »

Une journée parfaite, album jeunesse écrit par Danny Parker, illustré par Freya Blackwood, traduit de l’anglais (Australie) par Christian Demilly, Grasset Jeunesse, 36 pages, 13.90 €, Septembre 2015.

[Live report] The Soft Moon à La Machine du Moulin Rouge
« CARNET D’AMÉRIQUE » de Jean-Luc Bertini, une invitation au voyage.
Le Barbu
Le Barbu voit le jour à Avignon. Après une formation d'historien-épigraphiste il devient professeur d'histoire-géogaphie. Parallèlement il professionnalise sa passion pour la musique. Il est dj-producteur-organisateur et résident permanent du Batofar et de l'Alimentation Générale. Issu de la culture "Block Party Afro Américaine", Le Barbu, sous le pseudo de Mosca Verde, a retourné les dancefloors de nombreuses salles parisiennes, ainsi qu'en France et en Europe. Il est un des spécialistes français du Moombahton et de Globalbass. Actuellement il travaille sur un projet rock-folk avec sa compagne, et poursuit quelques travaux d'écriture. Il a rejoint la rédaction de TLC à l'automne 2012 en tant que chroniqueur musique-société-littérature.

One thought on “« Une journée parfaite » de Danny Parker et Freya Blackwood, comme dans un rêve…”

Commentaire(s)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *