Théâtre

[AVIGNON OFF] « Un Fil à la Patte ». À voir absolument!

[AVIGNON OFF] « Un Fil à la Patte ». À voir absolument!

24 juillet 2016 | PAR Le Barbu

Après Andromaque et On Purge bébé, le marathon estival de la compagnie VIva se poursuit au Pandora avec Un Fil à la Patte de Feydeau complètement déjanté dont la mise en scène est signée, une nouvelle fois, Anthony Magnier.

VIVA-UN-FIL-AFFICHE[rating=5]

Synopsis. Afin de se marier à une riche héritière, Bois d’Enghien fait tout pour se débarrasser de sa maitresse, une chanteuse de café-concert, une divette, Lucette Gautier. Lâche et menteur, hésitant entre la fuite et l’affront, Bois d’Enghien s’enfonce inexorablement dans une situation inextricable sous le regard presque complice de personnages décalés et cocasses.

Un rythme exigent, des comédiens généreux et qui n’hésitent pas à faire tomber le quatrième mur. 13H. Le spectateur affamé, et qui vient de sauter son repas de midi, est embarqué malgré lui dans une pièce qui le fait passer rapidement des gradins à la scène. Une fois l’intrigue posée, le récit bascule, flirte avec la folie, se retrouve sur le perron de l’absurde. Les tableaux se suivent, se poursuivent et s’imbriquent avec fluidité et rapidité. Les portes, absentes, remplacées par des onomatopées, s’ouvrent et se claquent, se décalent, ne se trouvent pas où elles sont censées être. L’espace est mouvant, déstructuré, et s’inscrit dans une intemporalité presque surréaliste. Un spectacle sportif, hilarant et déjanté, et qui fait beaucoup de bien. À voir absolument!

Dépêchez-vous! Plus que six représentations…

« Un Fil à la Patte« , Georges Feydeau. Mise en scène Anthony Magnier. Compagnie Viva. Jusqu’au 30 juillet à 13h – Durée: 1h40. Pandora théatre.

Infos pratiques

[Festival d’Avignon] Bilan de la 70e édition 
[Critique] du film « Independence Day 2 Resurgence » Roland Emmerich n’a pas encore perdu la main
Le Barbu
Le Barbu voit le jour à Avignon. Après une formation d'historien-épigraphiste il devient professeur d'histoire-géogaphie. Parallèlement il professionnalise sa passion pour la musique. Il est dj-producteur-organisateur et résident permanent du Batofar et de l'Alimentation Générale. Issu de la culture "Block Party Afro Américaine", Le Barbu, sous le pseudo de Mosca Verde, a retourné les dancefloors de nombreuses salles parisiennes, ainsi qu'en France et en Europe. Il est un des spécialistes français du Moombahton et de Globalbass. Actuellement il travaille sur un projet rock-folk avec sa compagne, et poursuit quelques travaux d'écriture. Il a rejoint la rédaction de TLC à l'automne 2012 en tant que chroniqueur musique-société-littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *