Jeunesse

Poney d’Olivier Douzou et Frédérique Bertrand

Poney d’Olivier Douzou et Frédérique Bertrand

29 septembre 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Dans la collection Comptines en continu, une série de douze livres cartonnés de vingt pages chacun, ayant tous un animal pour héros, voici le tout premier: Poney qui sort en même temps que les trois suivants: Teckel, Ours et Minou, chacun ayant les mêmes auteurs.

Dans ce premier livre, le personnage principal, Poney, a des rêves plein la tête. Sur le vocabulaire du cheval, il veut se faire grand, se rendre important. Il a du toupet dans les deux sens: un peu de crinière et beaucoup de culot.

L’histoire est simple et amusante, son auteur, Olivier Douzou a publié plus d’une soixantaine de livres dans le domaine de la jeunesse essentiellement aux éditions du Rouergue où il est directeur artistique et éditorial depuis 2011 mais également aux éditions Memo et au Seuil. La qualité de ses ouvrages est si bien reconnue qu’ils ont été couronnés de nombreux prix: Totem, pitchou, cercle d’or des libraires…

Frédérique Bertrand est une illustratrice française qui travaille pour la presse adulte comme pour la jeunesse. Elle est l’auteur-illustratrice au Rouergue d’une dizaine de livres dont la série des « pyjamarama ». Ses dessins entretiennent le suspense dans l’aventure de Poney car, dans toute la première partie de l’histoire, nous voyons le héros comme il s’imagine: grand, important, presque le centre du monde…pour nous rendre compte dans la seconde partie de son aventure qu’il est en fait tout petit. Il évolue au début dans le décor d’un circuit de jeu pour enfants, ce qui fait paraître sa taille trompeuse.

Les questions de taille, la place qu’ils occupent dans le monde sont des notions très importantes pour les enfants, ce livre le leur en fait prendre conscience en douceur tout en les faisant rêver, un bon départ pour cette petite série avec les dernières pages qui passent le relai au personnage suivant: le teckel. Un subtil glissement des rôles principaux qui ressemble beaucoup à ce qui arrive souvent dans la vraie vie. On ne peut pas avoir le premier rôle tout le temps.

Ivanov remix, la vodka coule à flot aux Francophonies en Limousin
Teckel d’Olivier Douzou et Frédérique Bertrand
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *