Jeunesse

Oiseau et Croco d’Alexis Deacon

Oiseau et Croco d’Alexis Deacon

08 mars 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Texte et illustrations d’Alexis Deacon

Deux œufs ont éclos côte à côte et donné naissance à un bébé oiseau et à un petit crocodile. Tous deux grandissent ensemble et sont heureux jusqu’au jour où ils rencontrent d’autres oiseaux et d’autres crocodiles. Ils réalisent alors qu’ils ne sont pas frères de sang, faut-il se séparer pour autant?

 

 

 

 

 

Alexis Deacon est un jeune auteur-illustrateur anglais qui a déjà publié plusieurs livres en français aux éditions Kaléidoscope: Bidou, Confiture de coléoptères (écrit par Barbara Jean Hicks), Pendant que tu dors et Le secret de Loris Lent. Son coup de crayon à papier tout en finesse et en courbes douces charme l’œil et le choix de prendre pour héros de ses histoires:monstres, animaux et même doudous toujours pour parler aux enfants surprend et séduit. Les dessins de cette histoire sont très beaux, ils se déclinent tantôt en vignettes qui nous montrent les héros de cette aventure en train de grandir, d’apprendre des choses, de dormir, de manger, de s’éveiller à la vie tantôt en large plan comme au tout début et à la fin de l’histoire où la beauté de la nature est célébrée, la seule manière qu’a Alexis Deacon de représenter le ciel à de quoi faire rêver.

Après Le secret de Loris Lent, voici une histoire animalière particulièrement surprenante. Les deux animaux dont il est question grandissent orphelins, ils doivent apprendre eux mêmes à se nourrir, à se déplacer et à se protéger mais, avec toute la confiance et l’enthousiasme de la jeunesse, ils s’en sortent grâce à leur amitié. Celle-ci va devoir passer l’épreuve du regard des autres mais elle en sort grandie car une grande amitié qui sait accepter, aimer et s’enrichir des différences de l’autre est une relation épanouissante.

Une superbe histoire d’amitié, ode à la tolérance et à la différence.

Et La Bayadère de briller d’une nouvelle Étoile
Les Designer’s days interrogent l’Identité(s)
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *