Jeunesse

Drôle de tableaux, abstraction enfantine

Drôle de tableaux, abstraction enfantine

04 juin 2014 | PAR Bérénice Clerc

photo1(6)

Offrons aux enfants les joies de l’art et de l’abstraction ! Claire Garralon propose aux Seuil Jeunesse de découvrir quatre artistes, Robert Delaunay, Juan Gris, Paul Klee et Kasimir Malevitch. Quatre tableaux, quatre histoires, quatre livres pour voyager aux couleurs de ses propres histoires.

« Drôles de tableaux » est un joli coffret de quatre livres, les enfants vont adorer les formes, les couleurs et prendre du plaisir avec l’objet à ouvrir, refermer sans oublier de sortir puis ranger les livres.

Claire Garralo, s’appuie sur un tableau et invente une histoire dessinée, trouver ses propres mots, le silence même peut-être à imaginer avec l’enfant.

« Rythmes » de Delaunay semble inspirer à Claire Garralon une rencontre entre deux oiseaux ils se  fabriquent un nid, s’inventent une famille.
« Guitare et partition » de Juan Gris dessine l’aventure d’un chat, il chasse un papillon, se fait berner mais ne s’en sort finalement pas si mal.
« Signes en jaune », le tableau de Paul Klee, se mue en l’histoire d’un écureuil qui découvre qu’en automne on peut récoler des glands, mais à ses dépens …
« Autoportrait en deux dimensions » de Malevitch se métamorphose en une construction de fusée pour s’envoler vers ses rêves d’ailleurs.

Pas d’âge pour ses livres, il s’adapte aux plus petits grâce au couleurs et aux plus grands pour les références et les ponts possibles.

La discussion est ouverte, l’enfant pourra poser des questions sur le peintre, l’adulte ira trouver des réponses, des images, d’autres tableaux, des visites de musées en perspective et des dessins imaginés par l’enfant pour créer ses propres abstractions.

Les enfants sont libres de toutes explications de l’art, ils ne cherchent pas à reconnaitre leur monde, il le découvre et l’imaginent tous les jours avec un œil neuf, il faut absolument leur laisser cette liberté d’esprit pour se nourrir d’art encore et encore.

 

 

 

 

[Critique] The Rover, beaucoup de prétention et de bruit dans le désert australien
Laurent Le Bon est le nouveau président du Musée Picasso
Bérénice Clerc
Comédienne, cantatrice et auteure des « Recettes Beauté » (YB ÉDITIONS), spécialisée en art contemporain, chanson française et musique classique.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *