Cinema
Benshi, la plateforme pour les enfants cinéphiles

Benshi, la plateforme pour les enfants cinéphiles

08 avril 2021 | PAR Laura Rousseau

De Miyazaki à Michel Ocelot en passant par Richard Goleszowsk, la plateforme Benshi propose un large catalogue naviguant entre les films d’animation, les grands classiques du cinéma, et les courts métrages d’arts et d’essais méconnus, toujours pour les enfants de 3 à 11 ans.

Le site Benshi étend ses activités et se lance dans l’aventure de la vidéo à la demande, pour la jeunesse en suivant une route un peu différente des versions « Kids » de Netflix et Prime Vidéo. Son catalogue très diversifié, permet véritable initiation au septième art pour les plus petits et les un peu plus grands. Les films et courts métrages sont sélectionnées avec grands soin, pour divertir, initier et intéresser les enfants selon leur âge.

Les origines du site

Benshi, crée en 2016 à l’initiative du Studio des Ursulines, une salle de cinéma indépendante parisienne spécialisée dans une programmation de films Art & Essai jeune public, est un site totalement indépendant accessibles aux enfants de 3 à 11 ans. Depuis ses débuts, il réalise des recommandations de films adaptés aux enfants, commentés par des cinéphiles spécialistes du public enfant. Ce comité sélectionne des films avec une belle diversité artistique pour émerveiller et émouvoir toute la famille. Une recommandation d’âge est établie en fonction du genre, de la durée du film, des thèmes, et de la présence ou non de scènes impressionnantes. De ce fait, les enfants sont en parfaite sécurité et les parents rassurés !

« Les films qui marquent l’enfance »

En ce qui concerne la plateforme de vidéo, c’est la même chose ! Tous les films disponibles sont chroniqués avec grande attention et rigueur. Simple d’utilisation il suffit de se servir des filtres pour affiner sa recherche selon les genres, l’âge de l’enfant, et le type d’œuvre pour tomber sur le programme de ses rêves. La classement des films se fait de façon poétique dans des catégories telles que « Le fil de la vie » « couleurs d’automne », « quand je serai grand, je serai ».

Les programmes sélectionnées sont soit des incontournables soit des œuvres méconnues. On retrouve Shaun le mouton, Kirikou et la sorcière, Ernest et Célestine, Azur et Asmar, mais aussi du cinéma d’art et d’essai moins connu du grand public toujours pour enfants, avec des courts-métrages presque inédits comme « Louise en hiver » ou « Mon drôle de grand père ».

Une période d’essai d’un mois gratuit qui tombe à pic alors que les vacances de Pâques ont été avancé, ou alors c’est un confinement ? on ne sait plus trop… Après ce mois « test », l’abonnement reste très accessible, avec un prix de 4,99 euros par mois, à regarder partout grâce à l’application sur mobile et tablette, en hors connexion !

visuel : logo

« Pas une goutte de sang français » : le retour au Pays de Manuel Valls
Le collectif Possession et Trax magazine balancent une playlist techno bouillante
Laura Rousseau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture