Livres

Invulnérable : Iris Wong plonge dans la psychologie d’une dame de fer

28 juillet 2012 | PAR Yaël Hirsch

Après « Héroïque » (2007), Iris Wong est de retour chez Stock avec un deuxième roman au vitriol pour cette rentrée littéraire 2012. mettant en scène une femme folle de désir d’arriver en veillée du cadavre de son mari, « Invulnérable » réussit à être à la fois extrêmement clinique et très vivant.

Une jeune-femme est en tête à tête avec le cadavre de son mari qui vient de se pendre. Il s’agit véritablement d’un suicide mais elle effectue une vraie mise en scène pour être certaine que personne ne puisse la soupçonner de s’être débarrassée de son époux. En effet, cette veuve encore très jeune a de grandes ambitions politiques. Elle est déjà en cabinet et projette de devenir la première femme d’origine maghrébine.

Avec économie et de manière directe et vivante, Iris Wong dresse un portrait de femme à la fois terrible, prenant et inquiétant. A déconseiller aux âmes très sensibles.

« Invulnérable » de Iris Wond, Stock, 114 p., 17 euros. Sortie le 22 août 2012.

« Demain, à l’enterrement, je ne porterai pas de lunettes noires. Trop facile, trop attendu, trop équivoque. Elles ne servent plus qu’à dissimuler son ennui et son indifférence. Je ne peux pas prendre ce risque ni rater la dernière occasion de leur donner en spectacle toute la beauté de mon chagrin. » p. 29.

Les 3 expos à voir à l’abri de la foule à Paris au mois d’août
Le Musée Toulouse Lautrec enfin inauguré
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Invulnérable : Iris Wong plonge dans la psychologie d’une dame de fer”

Commentaire(s)

  • Le « à déconseiller aux âmes très sensibles » titille ma curiosité du coup … Et comment est le style ?

    juillet 28, 2012 at 13 h 49 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture