Fictions

« Un homme par ouï-dire » de Willem Jan Otten, portrait incisif d’un mort en fuite

« Un homme par ouï-dire » de Willem Jan Otten, portrait incisif d’un mort en fuite

25 septembre 2014 | PAR Yaël Hirsch

Le 8 octobre, Les Allusifs publient un texte court et incisif de l’écrivain néerlandais Willem Jan Otten. Un petit bijou de psychologie et de littérature traduit par Danien Cunin que le bouche-à-oreille doit vraiment propulser en haut de la pile des tables de chevet. 

[rating=5]

un homme par oui-direPianiste reconnu, Gérard Legrand meurt subitement à 55 ans d’un accident de vélo. Dix ans après sa mort, son esprit rôde encore dans les rues d’Amsterdam quand des gens pensent à lui. Abreuvé aux réflexions de son ex-femme, Olga, de sa maîtresse devenue aussi sa compagne aussi longtemps Danielle et de ses enfants, il a acquis sur lui-même un recul surhumain dont il fait profiter le lecteur dans un style intemporel.

En à peine plus de 100 pages, Willem Jan Otten se livre à un exercice littéraire et psychologique d’exception : une introspection augmentée de voix aimantes et extérieures. Ni sympathique, ni antipathique mais dans l’acceptation de sa condition posthume, le narrateur nous emmène au fond des choses, là où un caractère livre son essence. Magnifique.

Willem Jan Otten, Un homme par ouï-dire, Les allusifs, trad. Daniel Cunin, 112 p., 11.50 euros. Sortie le 8 octobre 2014.

visuel : couverture du livre.

« Des vietnamiens dans la Grande Guerre »
[Bruxelles] Les musées royaux des Beaux-Arts mettent en lumière l’oeuvre sociale et symbolique de Constantin Meunier
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *