Fictions

L’écuyère, de Uršul’a Kovalyk : un beau roman d’apprentissage slovaque aux éditions Intervalles

L’écuyère, de Uršul’a Kovalyk : un beau roman d’apprentissage slovaque aux éditions Intervalles

01 mai 2019 | PAR Yaël Hirsch

L’auteure de Femme de seconde main (2017) propose aux éditions Intervalles un roman fin et sensible où le cheval devient un tuteur pour une adolescente au foyer compliqué. Un récit qui se dévore et laisse de jolies images.

 

Karolina frôle l’âge de l’adolescence et a du mal à vivre avec sa mère, ses amants et sa grand-mère. Lorsque deux amies lui permettent de se glisser dans un centre équestre et d’apprendre à monter en se faufilant, la jeune-fille découvre tout un univers, son propre talent et devient quelqu’un de spécial. Un processus de métamorphose qui se joue tout en contraste avec une réalité sociale en plein chambardement et une vie familiale très grise…

A la fois très ancré et aussi onirique qu’un rêve de jeune-fille, ce roman poétique nous emmène dans la République Tchèque de la fin de l’ère soviétique. Y suivre une toute jeune-fille qui se hausse sur la pointe des pieds (et de la selle) est une expérience de lecture marquante et joyeuse. Un livre à dévorer et à offrir.

Uršul’a Kovalyk, L’écuyère, Trad. Nicolas Guy et Peter Zila, Intervalles, 128 p., sortie le 8 mars 2019, 16 euros.
visuel : couverture du livre

2e édition du Festival Beethoven de Beaune, la maestria dans une formule modeste
Ivo Van Hove plonge Oreste et Electre dans la boue et le sang à la Comédie Française
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *