Essais
[Que sais-je?] « Géopolitique des islamismes », par Anne-Clémentine Larroque

[Que sais-je?] « Géopolitique des islamismes », par Anne-Clémentine Larroque

20 octobre 2014 | PAR Yaël Hirsch

La  fameuse collection « Que Sais-je? » des Presses universitaire de France consacre son n° 4014 à donner les clés d’un sujet capital : les islamismes d’aujourd’hui. L’historienne et enseignante de questions internationales à sciences-po, Anne Clémentine Larroque, permet d’éclairer la genèse et de cartographier les divers mouvances de l’islamisme. Un travail de synthèse précieux pour comprendre ce qui se passe aussi bien en Syrie que dans nos démocraties européennes. Sortie le 22 octobre 2014. 

[rating=4]

geropolitique des islmaismesAprès avoir défini et différencié l’islam des islamismes qu’elle classe en 3 idéaux-types d’activismes (politique, missionnaire, violent), Anne-Clémentine Larroque revient sur les fondements doctrinaux qui forment le socle des islamismes, traitant aussi bien le littéralisme de la tradition juridique hanbalite sunnite, que la tradition d’interprétation maximaliste d’un certain chiisme.

Si elle fait remonter à l’Iran de 1979 la prise de conscience en occident de l’existence de forces islamistes et du printemps arabe de 2009 celle de l’impact des Frères musulmans, l’auteure parvient bien à montrer que les islamismes s’ancrent dans des courants d’interprétation du Coran anciens transformés par la modernité. Ils se sont notamment renforcés en opposition à un panarabisme laïc dans la deuxième moitié du 20ème siècle.

Le chapitre central de géopolitique permet de cartographier les différents courants islamistes (Frères musulmans, salafistes, wahhabites) ainsi que leurs branches divergentes et leurs inter-croisements. Elle évoque également Maududi et l’islamisme pakistanais ainsi que le Tabligh, avant de fournir un schéma tout à fait utile sur « les bases doctrinales des islamismes » (p. 88).

Le dernier chapitre classe les mouvements selon leur rapport actuel au pouvoir (opposition, participation, majorité) et permet d’éclairer la situation politique de la plupart des pays du Moyen-Orient.

Si la conclusion de cet opus de repérage et de description des islamismes est brève, en fin de parcours, le glossaire est un compagnon précieux pour les étudiants, aussi bien pour ceux et celles qui voudraient lire les pages « internationales » de leur journal avec des concepts clairs sur l’Islam, les islamismes et leur géopolitique. Un ouvrage abordable pour tous et éclairant sur une question complexe et d’actualité brûlante.

Anne-Clémentine Larroque, Géopolitique des islamismes, PUF, collection « Que sais-je, », 128 p;, 9 euros.

visuel : couverture du livre

« Le poison d’amour », Eric-Emmanuel Schmitt se la joue « Virgin Suicides »
Gustave et Rosalie vous ouvrent les pages de leur Paris
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “[Que sais-je?] « Géopolitique des islamismes », par Anne-Clémentine Larroque”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture