Essais
« Le Comédien désincarné » de Louis Jouvet: la bible des comédiens

« Le Comédien désincarné » de Louis Jouvet: la bible des comédiens

17 janvier 2014 | PAR Alice Dubois

[rating=5]

Acteur, metteur en scène et directeur de théâtre, Louis Jouvet, célèbre aussi pour ses fameux cours au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris a laissé derrière lui, outre sa foisonnante oeuvre artistique, un ouvrage qui a traversé le temps et qui fait figure de référence pour nombre de comédiens d’aujourd’hui: Le Comédien désincarné. Parue chez Flammarion à l’automne dernier et préfacé par Fabrice Luchini, cette nouvelle édition est l’occasion de redécouvrir les mécanismes internes du jeu et d’un métier sans cesse à réapprendre. 

Le comédien désincarné« Un matériau incontournable, puissant, qui accompagnera l’acteur toute sa vie. » (Fabrice Luchini)

Ecrits entre 1939 et 1950, les textes qui composent Le Comédien désincarné sont un tour d’horizon, une réflexion complète sur le théâtre et le métier d’acteur: sa signification profonde, ses pratiques et ses différentes approches. Du texte aux différents types de comédiens, de l’état dramatique au personnage, de l’action et du mouvement à l’intrigue et à la vocation…Tout y passe.

« Voilà longtemps déjà que je pratique mon métier, que je le ressens, le surveille comme on surveille une habitude. Il me pénètre, et j’ai pris cette manie d’en chercher les effets en moi et dans les autres, d’en surveiller les manifestations. »

Avec la précision de l’artisan sans cesse sur son ouvrage, Louis Jouvet s’interroge sur son métier, après trente années de pratique. Abordant le théâtre comme « une chose spirituelle; un culte de l’esprit ou des esprits« , Jouvet nous offre ses confessions et confidences. Eternel insatisfait, curieux de tout et insatiable créateur, il questionne la nature même du théâtre par le prisme central du comédien « parce qu’il est en contact, en connexion avec tous les autres ».

Un recueil très précieux qui fait encore résonner la voix du « Patron » auprès de tous les passionnés de théâtre.

Le Comédien désincarné, Louis Jouvet – Préface de Fabrice Luchini. Editions Flammarion. Parution: Novembre 2013. 300p. Prix: 19€.

Prophecy tome 3 : une fin mais plus encore
Un musée Hendrix à Londres en 2015 : Haendel s’incline au profit des Sixties
Alice Dubois
Alice a suivi une formation d’historienne et obtenu sa maitrise d'histoire contemporaine à l'université d'Avignon. Parallèlement, elle est élève-comédienne au Conservatoire régional d'art dramatique de la ville. Elle renonce à son DESS de Management interculturel et médiation religieuse à l'IEP d'Aix en Provence et monte à Paris en 2004 pour fonder sa propre compagnie. Intermittente du spectacle, elle navigue entre ses activités de comédienne, ses travaux d'écriture personnels et ses chroniques culturelles pour différents webmagazines. Actuellement, elle travaille sur un projet rock-folk avec son compagnon. Elle rejoint la rédaction de TLC en septembre 2012. Elle écrit pour plusieurs rubriques mais essentiellement sur la Littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture