Essais
La beauté du geste, Nicolas Rey saisit l’instant

La beauté du geste, Nicolas Rey saisit l’instant

29 octobre 2013 | PAR Yaël Hirsch

Suite de chroniques réalisées pour Zurban, France Inter ou Comme on nous parle, La beauté du geste est une suite de textes journalistiques, datés, et légers, mais qui tombent souvent juste.

[rating=2.5]

la beauté du geste nicolas reyQu’il s’agisse d’un portrait de Dominique Blanc, de narrer sa manie de rencontrer des acteurs de cinéma dans une chambre d’hôtel sans avoir vu leur film ou de constater avec une légère nostalgie combien les quadragénaires infidèles manquent d’originalité, Nicolas Ray maintient le bon rythme du ton juste sur plus de dix ans de chroniques ad hoc. Un exercice de style aussi journalistique que littéraire et qui permet de revisiter toutes les « mythologies » des années 2000, à l’aune d’une plume aussi fine et fragile qu’un geste beau. Une beauté franche et sans trouble qui se déguste à toute heure du jour, métro compris.

Nicolas Rey, La beauté du geste, Textes et chroniques, Au Diable Vauvert, 192 p., 15 euros. Sortie le 24 octobre 2013.

Prix Goncourt : Les 4 finalistes
La mort choisie : retour sur 10 ans de dépénalisation de l’euthanasie en Belgique par François Damas
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *