Essais

Et le Prix Médicis 2019 est attribué à ….

Et le Prix Médicis 2019 est attribué à ….

08 novembre 2019 | PAR Jean-Marie Chamouard

Ce 8 Novembre 2019 le jury du Prix Médicis, sous la présidence de Michel Braudeau, s’est réuni au restaurant Méditerranée. La sélection restait large, car la deuxième liste comportait encore huit romans français, huit romans étrangers et quatorze essais.

Le prix Médicis du roman français a été attribué à Luc Lang pour « La Tentation » aux éditions Stock. Luc Lang est un écrivain français né à Suresnes le 18 Octobre 1956. Il a reçu le prix Jean Freustié en 1988 et le prix Goncourt des Lycéens en 1996 pour son roman « Mille six cents ventres » .Dans « La Tentation » François, chirurgien et chasseur blesse un cerf puis décide de le sauver .C’est une autre façon d’affirmer sa toute puissance .Sa famille parait elle problématique. Son fils banquier a l’avidité d’un fauve et sa fille le comportement d’une bête traquée. C’est un roman d’action mais qui aborde aussi les thèmes de la chute, de la rédemption et de la transmission.

Le prix Médicis du roman étranger a été attribué à la romancière Islandaise Auöur Ava Olafsdottir pour « Miss Islande » aux éditions Zulma .Née à Reykjavik en 1058 Auöur Ava Olafsdottir enseigne l’histoire de l’art à l’université d’Islande. Poétesse, dramaturge et romancière, elle a reçu le prix des libraires du Québec en 2011 pour « Rosa Candida » et en 2016 le prix littéraire des jeunes européens pour son roman « L’Exception ». Miss Islande est l’histoire de Hekla, jeune fille de 21 ans qui quitte la ferme familiale pour la capitale afin de devenir écrivaine. Elle sera remarquée pour sa beauté et son énergie créatrice. Miss Islande est un roman féministe sur la liberté, la création et l’accomplissement personnel.

Pour les essais, le prix Médicis a été attribué à Bulle Ogier pour son livre « J’ai oublié » écrit en collaboration avec Anne Diatkin et publié aux éditions Seuil. Dans cette auto-biographie l’actrice Bulle Ogier se penche sur sa vie intime et sa carrière, ses succès et son drame avec la mort de sa fille Pascale en 1984. C’est un livre porté par la grâce, à la fois enchanteur et émouvant.

visuel : Lug Lang, La Tentation (c) Stock. 

L’agenda culturel de la semaine du 12 novembre
Rencontre avec François Delarozière, créateur d’émotions et de la légende du dragon de Calais…
Jean-Marie Chamouard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *