Essais
Éloïse Bouton livre la « Confession d’une ex-Femen »

Éloïse Bouton livre la « Confession d’une ex-Femen »

06 avril 2015 | PAR Jean-Paul Fourmont

Éloïse Bouton journaliste, militante féministe, diplômée de l’institut de presse et de la Sorbonne, dévoile son parcours chez les « Femen ».

[rating=3]

femen boutonPREMIÈRE FEMME FRANÇAISE FEMEN
Première femme française à rejoindre femen, l’auteur a milité pendant deux ans au sein de cette organisation radicale, venue d’Ukraine.
Happenings en équipe ou solitaires, gardes à vue, procès, agressions verbales et physiques, surexposition médiatique, l’auteur a tout connu durant cette période d’investissement totale.
Ce mouvement féminin suscite un engouement, mais aussi de violentes polémiques.
POURQUOI LA NUDITÉ EST UN PUISSANT LEVIER POLITIQUE ?
Pourquoi la nudité est un puissant levier politique ?
Est qu’il y a un casting, pour choisir de jolies filles ?
Pour l’extrême droite, ses membres sont des escortes girls ?
Est que ce mouvement fonctionne comme une secte, avec un gourou ?
L’auteur a démissionné de ce mouvement en février 2014, avoir milité chez « Osez le féminisme », satellite du PS.
ANNA HUSTOL FONDATRICE DES FEMENS
Les femens ont été fondés en 2008, à Kiev, par Anna Hustol, et Alexandra « Susha ».
Ils sont influencés, par la lecture de « la femme et le socialisme » d’August Bebel, donc très marxiste.
Le mot femen, veut dire en latin cuisse.
Leur pensée s’organise autour de trois axes :
Le combat contre les dictatures.
La lutte contre la prostitution, par la pénalisation du client.
La lutte contre les institutions religieuses.
LE STYLE DE CAROLINE FOUREST TRÈS AMBIGUË
L’auteur évoque l’attitude très ambiguë, de Caroline Fourest, qui cherche à conter » fleurette », à la « leader «, des femens.
De plus sans aider ce groupe d’activiste, elle cherche à accréditer, l’idée d’un rôle déterminant, au sein de cette mouvance.
L’auteur a consacré un chapitre entier à caroline fourest qui intervient, dans le journal le monde
L’attitude de Caroline Fourest est choquante, pour ne pas dire plus.

Ce livre a le mérite de lever le voile, sur un groupe, très actif.
Il permet en lumière, l’attitude, de certaines personnes comme Caroline Fourest, qui ne pense qu’a leur destin personnel, et se baptise dans les médias comme expert.
Pascal Boniface a déjà mis en évidence (les intellectuels faussaires, les experts en mensonge), les lacunes de caroline fourest qui se targue d’être « le phare de la pensée humaine ».
L’auteur évoque, dans cet ouvrage tout ce qui fâche, comme le choix des militantes (casting physique), l’argent, le fait que ce groupement soit harcelé par la » facho sphère », et bien d’autres choses.
À la lecture de cet ouvrage, toute personne de bonne volonté, peut se faire une opinion, en toute intégrité.

Éloïse Bouton, Confession d’une ex-Femen , éditions du moment, janvier 2015,208 pages, 16,95 euros.
Visuel : couverture du livre

L’interview stroboscopique : Ballast
« Siberia 56 : Morbius » Tome 2 : Le jour d’après
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture