Livres
Dôme de Stephen King, faits comme des rats…

Dôme de Stephen King, faits comme des rats…

31 janvier 2014 | PAR Le Barbu

9782253169796FS

[rating=4]

Résumé. Un matin d’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient, et s’il finira par disparaitre. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur se raréfient. Jim Rennie, premier adjoint de Chester Mill, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran d’Irak devenu chef cuistot dans un rade de la ville.

Bienvenue sous le Dôme! Une nouvelle fois Stephen King nous autorise à flirter avec ses obsessions et brouille les cartes pour faire d’une situation surnaturelle une étude de la nature humaine. Enfermez un groupe d’humains et regardez ce qui se passe. Le Dôme devient le prétexte parfait pour faire sortir le loup du bois. Aucune explication au phénomène: expériences militaires, scientifiques, extra-terrestres, tournage du dernier Star Wars, ou jeu de télé-réalité malsain…? On peut se poser toutes les questions. Le lecteur devient observateur, un peu voyeur, espère que ça dérape, pour mieux nourrir sa propre perversion. Le double pavé, plus de 1700 pages en tout, est parfait pour une adaptation série-télé que nous n’avons pas regardée (trop de livres à lire, et il faut faire un choix parmi toutes ces activités chronophages…). Bref, judicieux point de départ que ce Dôme qui permet à tous ses prisonniers d’exister enfin, d’exprimer leurs passions, leurs désirs, leur nature profonde. La peur, l’incompréhension, et la pénurie de ressources deviennent alors de formidables moteurs qui livrent les hommes à Dieu (véritable obsession chez King), à la tyrannie ou la violence. Après tout, l’Homme est tellement prévisible qu’il ne vaut pas mieux que les rats de laboratoire… Et je suis sûr qu’il y en a plus d’un parmi vous qui se reconnaitront dans la multitude de personnages qui habitent les pages de ce livre tellement ancré dans la réalité de nos ridicules sociétés…

Dôme * et Dôme ** de Stephen King, Le Livre de Poche, 2013.

Quand Dasha Zhukova s’assied sur les clichés
[Critique] La voleuse de livres : le kitsch dangereux du révisionnisme au cœur d’un blockbuster
Le Barbu
Le Barbu voit le jour à Avignon. Après une formation d'historien-épigraphiste il devient professeur d'histoire-géogaphie. Parallèlement il professionnalise sa passion pour la musique. Il est dj-producteur-organisateur et résident permanent du Batofar et de l'Alimentation Générale. Issu de la culture "Block Party Afro Américaine", Le Barbu, sous le pseudo de Mosca Verde, a retourné les dancefloors de nombreuses salles parisiennes, ainsi qu'en France et en Europe. Il est un des spécialistes français du Moombahton et de Globalbass. Actuellement il travaille sur un projet rock-folk avec sa compagne, et poursuit quelques travaux d'écriture. Il a rejoint la rédaction de TLC à l'automne 2012 en tant que chroniqueur musique-société-littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture