Livres

Catalogue Signé Dali La collection Sabater

Catalogue Signé Dali La collection Sabater

22 février 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Huiles, aquarelles et dessins dédicacés à son secrétaire et ami

Ce catalogue parait à l’occasion de l’exposition qui a lieu à l’espace Dali (voir notre article à ce sujet), nous y retrouvons dans de très belles photographies les belles œuvres que nous avons pu admirer sur place: les dédicaces de l’artiste faites à son ami, les photographies les représentant et les projets réjouissants de mobilier pour la maison que Dali voulait faire construire à Sabater près de la sienne: l’extravagant bidet dans la gueule ouverte du dauphin nous séduit tout particulièrement.

S’il est peu aisé de résumer douze ans d’amitié entre deux hommes d’exception, exposition et catalogue en donnent toutefois un très touchant aperçu. Le tout début du livre nous rappelle que Salvador Dali fit même don à Enrique Sabater de son épée d’académicien, un objet d’exception, sorte de trophée consacrant ainsi et le talent de Dali et son amitié indéfectible pour Sabater. Une préface de Victor Fernandez fait état des rapports d’amitié que Dali a entretenu tout au long de sa vie avec différent artistes, tous étaient aussi devenus les amis de Sabater, qu’ils acceptaient comme le bras droit de Dali, le chemin de la raison et des choses pratiques de la vie pour permettre au peintre de rester en permanence immergé dans son univers, Sabater résolvant les problèmes du quotidien. Sabater lui-même exprime dans cet ouvrage comme à l’entrée de l’exposition son émotion à replonger ainsi dans quelques uns de ses plus beaux souvenirs. La vie de Dali puis celle de Sabater et les deux mêlées sont ainsi évoquées en détail de la plus passionnante des manières. Il nous est colporté la mémoire d’un artiste hors du commun dont l’évocation du nom seul suffit à faire rêver mais aussi celle de Sabater, un homme de talent qui a vécu un temps dans l’ombre de ce génie, tout en se montrant lui-même un excellent touche à tout. Ce livre et cette exposition célèbrent tant la beauté de l’art que celle de l’amitié et de l’amour, la dimension éternelle de ces relations.

Dali est un peintre mais aussi un homme d’audace à découvrir et à redécouvrir, l’abondance de sa production artistique révèle bien des surprises à tous ses admirateurs.

Du 26 mars au 2 avril, Paris capitale du dessin
Aloïs Nebel ou la pudeur comme remède à la souffrance
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *