Beaux-Livres
Découvrez l’Hôtel de la Marine avec les Editions du Patrimoine

Découvrez l’Hôtel de la Marine avec les Editions du Patrimoine

07 décembre 2021 | PAR Laetitia Larralde

Les Editions du patrimoine fêtent leurs 25 ans par l’ajout d’un nouveau monument à leur catalogue patrimonial : l’Hôtel de la Marine. Plusieurs ouvrages lui sont consacrés, sur son histoire, sa rénovation et la prestigieuse Collection Al Thani.

Créé en 1996, les Editions du patrimoine font partie du Centre des monuments nationaux et poursuivent la même mission : promouvoir le patrimoine architectural français. Avec plus de 700 références à son catalogue, tout le monde y trouve son compte, entre l’album souvenir, la monographie détaillée d’un monument ou le catalogue d’exposition, qui s’adressent tant aux touristes qu’aux chercheurs. La maison d’édition fêtera donc ses 25 ans avec ses nouveaux titres sur l’Hôtel de la Marine, dont l’ouverture était très attendue.

Après le départ en 2015 de l’état-major de la Marine, quatre ans de restauration et de mise aux normes ont été nécessaires avant la réouverture en juin dernier de ce bijou de la place de la Concorde. Les visiteurs peuvent visiter les appartements de l’intendant du Garde-Meuble de la Couronne et les salons d’apparat grâce à un système de casque connecté interactif, ainsi que la Collection Al Thani depuis cet automne, dans les anciens magasins du Garde-Meuble.

24h au Garde-Meuble de la Couronne

Ce petit ouvrage nous propose un point de vue inédit sur le monument en le faisant revivre le temps d’un jour d’été des années 1780. Installé depuis peu dans le bâtiment récemment construit par Ange Jacques Gabriel, le Garde-Meuble de la Couronne est chargé de la gestion du mobilier des résidences royales. Dirigé par M. de Ville d’Avray, l’intendant, le Garde-Meuble abrite les bureaux de son administration, les logements de ceux qui y travaillent, des ateliers de restauration et d’entretien des meubles, tapisseries et objets, ainsi que des espaces de stockage.

Nous suivons donc la vie de cette petite ville, de 5h du matin à 23h, la couleur des pages du livre évoluant au fil de la lecture et de la journée. Les deux auteurs, Agnès Walch, historienne spécialiste de l’Ancien Régime et de son quotidien, et Gatien Wierez, spécialiste de l’histoire de l’Hôtel de la Marine, nous guident dans l’intimité de cette fourmilière où se côtoient ouvriers, domestiques, employés de bureau et nobles. Chaque heure est l’occasion d’évoquer un aspect différent de la vie quotidienne, dans un contexte de quasi faillite de l’Etat qui mènera à la Révolution.

On aborde autant l’entretien du bâtiment que la vie privée de la famille de l’intendant, les salons mondains, le travail des artisans ou le libertinage. Plein d’anecdotes et de précisions historiques, accompagnées par un reportage photographique recomposant la vie de l’époque, Un jour d’été au Garde-Meuble de la couronne nous laisse entrevoir un monde très différent du nôtre, mais déjà porteur de changements.

La Collection Al Thani

Pour la première fois, l’inestimable collection privée de Son Altesse Cheikh Hamad bin Abdullah Al Thani, émir du Qatar, est montrée en dehors des expositions temporaires (souvenez-vous de la fascinante exposition Joyaux au Grand Palais en 2017). Nous pouvons maintenant admirer des objets d’art couvrant quelques 6000 ans d’histoire des plus grandes civilisations du monde entier dans les anciens magasins du Garde-Meuble, réhabilités par l’architecte japonais basé à Paris, Tsuyoshi Tane.

A l’origine de cette collection, on trouve un goût pour les objets ayant appartenu à des rois. Entre matières précieuses et savoir-faire d’exception, tous ces objets ont pour point commun une rareté exceptionnelle. Dans cet ouvrage de prestige, on découvre une sélection des plus belles pièces tout en portant un regard large et transversal sur l’histoire de l’art. Le lecteur passe d’une statuette olmèque à un visage égyptien de jaspe rouge, en s’arrêtant sur une dague indienne de jade, or et pierres précieuses, un folio du manuscrit Nahj al-Faradis richement illustré ou encore une délicate coupe de jade d’Asie centrale. Chaque objet, accompagné d’un texte explicatif très documenté, est un concentré de finesse, de sophistication et d’art.

Et pour présenter au mieux cette collection, l’ouvrage se devait d’être à la hauteur. Les textes sont écrits par une vingtaine de spécialistes du monde entier et font face à des photographies à la fois précises et délicates des objets sur un élégant fond noir. Plusieurs types de papier sont utilisés, or ou translucides, accentuant ainsi la préciosité de l’ouvrage, qui s’attarde sur des détails de ces objets presque irréels de perfection.

Avec ces deux très beaux livres, les Editions du patrimoine nous offrent une lecture à la fois originale et intelligente de l’Hôtel de la Marine, qui retrouve sa fonction initiale de préservation des objets d’art et de vitrine du meilleur des savoir-faire.

Un jour d’été au Garde-Meuble de la Couronne – Agnès Walch et Gatien Wierez – 180 pages, 29€
Trésors de la Collection Al Thani à l’hôtel de la Marine – 392 pages, 65€
Editions du Patrimoine

Visuels : 1- Couverture Trésors de la Collection Al Thani / 2- Couverture GARDE-MEUBLE Antichambre de l’appartement /3- Chambre de M. de Ville-d’Avray © Guillaume de Laubier / 4- Soirée © Guillaume de Laubier / 5- Ours, Chine ; dynastie des Han occidentaux, 206 av. J.-C. – 25 apr. J.-C., Bronze doré, H. 7,6 cm ; L. 7,8 cm ; prof. 5,5 cm © The Al Thani Collection, 2018. All rights reserved. Photograph taken by Todd-White Art Photography / 6- Masque pendentif – Mexique ou nord de l’Amérique centrale ; Maya, 200-600 apr. J.-C. – Bois, jadéite, résine, coquillage (peut-être conche), nacre, coquille de spondyle, obsidienne, pigment rouge – H. 12 cm ; L. 8,4 cm ; prof. 6,8 cm © The Al Thani Collection, 2018. All rights reserved. Photograph taken by Todd -White Art Photography / 7- Coupe à vin de l’empereur Jahângîr – Inde du Nord ; Moghol, daté 1016 AH (1607-8 apr. J.-C.) Jade – H. 5,5 cm ; Diam. 7,4 cm © The Al Thani Collection, 2021. All rights reserved. Photograph taken by Matt Pia.

« Femme capital » : Le diable sur la scène du Nouveau Théâtre de Montreuil
Music all, la société glam-crade de Capdevielle, Berrettini et Marin au T2G
Laetitia Larralde
Architecte d'intérieur de formation, auteure de bande dessinée (Tambour battant, le Cri du Magouillat...)et fan absolue du Japon. Certains disent qu'un jour, je resterai là-bas... J'écris sur la bande dessinée, les expositions, et tout ce qui a trait au Japon. www.instagram.com/laetitiaillustration/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture