Beaux-Livres
« Benjamin Constant : Merveilles et mirages de l’orientalisme »

« Benjamin Constant : Merveilles et mirages de l’orientalisme »

27 décembre 2014 | PAR Sandra Bernard

A quelques jours de la fin de l’exposition éponyme au musée des Augustins de Toulouse, Benjamin Constant émerveille vos yeux et vous transporte dans des contrées exotiques et des temps passés. Coloriste virtuose admirateur de Delacroix, portraitiste de talent, il est l’un des artistes du XIXe siècle ayant porté au nues la peinture figurative et les derniers feux du romantisme. Peintre particulièrement apprécié dans les pays anglo-saxons, sa démarche picturale s’inscrit dans une recherche empruntée avec plus ou moins de réussite par ses contemporains. Afin de redécouvrir, de contempler et de comprendre le travail de ce grand artiste de la seconde moitié du XIXe siècle, Les éditions Hazan viennent de sortir le catalogue de l’exposition monographique réalisée en partenariat entre les Musée des Beaux-Arts de Montréal et le Musée des Augustins de Toulouse.

[rating=5]

benjamin-constant

Ce très bel ouvrage de 440 pages représente l’aboutissement des travaux de recherche et d’analyses concernant la vie et l’oeuvre de Benjamin Constant décortiquées par les plus grands spécialistes. L’ouvrage en lui même se découpe en cinq parties : la préface, les annexes et les trois grands chapitres que sont « La tentation de la peinture d’histoire », « Orients vécus, Orients rêvés, de l’Espagne au Maroc » et « Une vie d’artiste ». Chaque chapitre est lui même subdivisé en articles solides sur un aspect du travail de Benjamin Constant, complétés par des fiches détaillées sur quelques œuvres phares particulièrement représentatives. Le second chapitre, concernant l’Orientalisme est le plus étoffé avec des thèmes abordant les différents aspects de l’orientalisme : l’orientalisme rêvé des 1001 nuits, celui des voyageurs, l’image de la femme, la comparaison des parcours de Constant et Delacroix ou encore la postérité de l’oeuvre de Constant. Le troisième chapitre est plus une recontextualisation et une biographie professionnelle du parcours de l’artiste en revenant sur l’intense vie artistique de l’époque. Les liens de l’art et des institutions et des puissants. Les annexes se révèlent particulièrement intéressantes avec une chronologie, une bibliographie et un catalogue ordonné d’œuvres.

La mise en page est soignée et agréable, avec une large place laissée à l’iconographie, des illustrations couleurs pleine page restituant la brillance des couleurs et la précision de la touche tantôt réaliste, tantôt vaporeuse. Ces illustrations sont mises en regard avec des œuvres analogues d’autres artistes ou des travaux préparatoires.

Ce catalogue d’exposition s’avère être un ouvrage de référence pour les passionnés de l’artiste ou de la période, mais il s’agit également d’un objet de délectation par sa belle facture. Mais voici un extrait pour se faire une idée.

Informations pratiques :

Benjamin-Constant. Merveilles et mirages de l’orientalisme par Nathalie Bondil, Dominique de Font-Réaulx, François de Vergnette, Janet M. Brooke, Jordi À. Carbonell, Dominique Lobstein, Francesc M. Quílez i Corella, Christine Peltre, Christelle Taraud, Editions Hazan, Collection : Catalogues d’exposition, Date de parution : 1/10/2014, Prix TTC : 49,00 €, Nombre de pages : 440 pages, Nombre d’illustrations : 600, Dimension : 295×316 mm

Visuel : couverture de l’ouvrage

[Best of 2014] Notre top 10 des meilleurs films français de l’année
Cécile Corbel « La Fiancée »
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

2 thoughts on “« Benjamin Constant : Merveilles et mirages de l’orientalisme »”

Commentaire(s)

  • Bonjour,
    On sent bien l’influence Delacroix.
    Merci pour le lien.
    Cordialement

    décembre 27, 2014 at 5 h 00 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture