BD
Le mychtère du château dichparu de Grégoire Kocjan et Julie Ricossé

Le mychtère du château dichparu de Grégoire Kocjan et Julie Ricossé

19 septembre 2013 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

MMI_vol3et4Texte de Grégoire Kocjan et illustrations de Julie Ricossé, mise en couleur de François Puzenat

Voici les enquêteurs de la ZIZEMPC lancés sur la trace de morceaux de châteaux disparus: la cheminée du château de Chaumont-sur-Loire, la chapelle du château d’Amboise…Pendant cette enquête, nous en apprenons plus sur le personnage de Jean-Claude et ce canari géant nous réserve une fameuse surprise.

Grégoire Kocjan a créé les Mystérieux Mystères insolubles, des aventures extravagantes et instructives tout à la fois. Cet auteur-compositeur-interprète-comédien a plus d’un tour dans son sac et réserve à ses lecteurs les surprises les plus farfelues.

Julie Ricossé  est sortie brillante major de promotion de l’école Emile-Cohl. Après L’énigme du trou siffleur et A la poursuite de la gigantesque lamproie géante, elle rempile avec bonheur pour de nouvelles péripéties.

Ce nouveau mystère est en deux parties: la première dans ce quatrième épisode captivant dans lequel nous apprenons plein de choses sur les châteaux de la Loire en particulier sur Amboise et sur Chaumont-sur-Loire…Une bande dessinée une nouvelle fois pleine d’action qui donne furieusement envie de (re)visiter les châteaux de la Loire et de monter le fameux escalier central à double révolution du château d’Amboise. Nous sommes frustrés  de devoir attendre la suite dans un autre épisode, vivement Peupeur sur la viville, cela ne vous fait pas penser à un film avec Jean-Paul Belmondo d’ailleurs?

Pour en savoir plus, rendez-vous sur:http://lesmysterieuxmysteresinsolubles.livreaucentre.fr/

Editions L’atelier du poisson soluble – date de parution: septembre 2013 – 40 pages – 15 euros – visuels (c): Editions L’atelier du poisson soluble

Split Screen champêtre pour le duo Bab x – Camelia Jordana « Je ne t’ai jamais aimé »
« Je parle le parisien : Dictionnaire franco-parisien » de Jean-Laurent Cassely et Camille Saféris
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture