BD
Le festival de BD d’Angoulême inclura finalement des femmes dans ses nominés

Le festival de BD d’Angoulême inclura finalement des femmes dans ses nominés

06 janvier 2016 | PAR Aurélie David

Des auteures féminines rejoindront finalement la liste des trente hommes nominés pour le Grand Prix de la ville d’Angoulême 2016 a annoncé la direction du festival de BD. Une marche arrière qui fait suite à une vive polémique déclenchée mardi 5 janvier (voir notre article)  à l’annonce d’une liste de nominés 100% masculine.

Le Festival international de la bande-dessinée (FIBD) d’Angoulême a annoncé ce mercredi 6 janvier qu’il inclurait finalement des femmes dans sa liste des nominés au Grand Prix de la Ville d’Angoulême. Cette décision du FIBD constitue une réponse aux controverses qui agitent le monde des bédéistes depuis hier. Une liste d’une trentaine de nominés a été publiée. Parmi tous les noms des heureux élus ne figurait celui d’aucune femme. Le festival a alors été accusé de sexisme par le Collectif des créatrices de bandes-dessinées contre le sexisme, et sept auteurs, dont Riad Sattouf comme chef de file, avaient demandé à ce que leurs noms soient retirés de la fameuse liste. Une liste qui va se voir rallonger par le FIBD. Cependant, celui-ci n’a encore évoqué aucun nom et n’a pas précisé la proportion d’auteures féminines qu’il comptait ajouter. Affaire à suivre !

Visuel : © Dessin de Florence Cestac

De la dentelle au textile : le fil du Nord-Pas-de-Calais
[Live report] Sassy et Tiffany Cooper transforment le bar à eau de Colette en aquarium de peps
Aurélie David

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture