BD

Chute libre : carnets du gouffre de Mademoiselle Caroline

Chute libre : carnets du gouffre de Mademoiselle Caroline

30 janvier 2014 | PAR Sandra Bernard

Avec Chute libre : carnets du gouffre, Mademoiselle Caroline, célèbre dessinatrice œuvrant depuis de nombreuses années dans le monde de la BD et de l’illustration, nous livre son travail le plus personnel et touchant.

[rating=5]

Tout va pour le mieux lorsqu’un jour, sans prévenir, Caroline sombre dans la dépression. Commence alors un long et difficile chemin pour venir à bout de cet ennemi intérieur et où le moindre relâchement peut annihiler le travail de plusieurs mois en un instant.

Au fil des pages, elle nous livre, non sans un certain humour, ses impressions, son ressenti, et ses tentatives de guérison entre progressions et rechutes, tout au long des six ans qu’a duré cette maladie.

Cet ouvrage autobiographique s’adresse à ceux connaissant ou ayant connu la dépression, mais également à leur entourage pour qui cette affection psychologique est souvent un mystère.

Dès les premières pages, l’on s’identifie à la protagoniste, jeune femme active, entourée et équilibrée qui s’effondre un jour. C’est un véritable journal intime tout en pudeur qui s’offre alors aux lecteurs. Les dessins, dont certains ont été réalisés lors de la dépression (tel un exutoire) se révèlent à la fois épurés, avec leurs lignes rondes et leur colorisation limitée, et très expressifs ne nécessitant que très peu de texte.

Ce titre, plus sombre et moins girly que les précédents travaux de Mademoiselle Caroline, peut dérouter au premier abord. Pourtant, sa portée universelle sur un mal encore tabou parle à chacun.

Informations pratiques :

Chute libre – Carnets du gouffre, Mademoiselle Caroline, éditions Delcourt, Collection : MIRAGES, Date de parution : 18/09/2013

Visuels : Couverture de l’ouvrage et illustration promotionnelle
[Live report] « La Passe Interdite » de Yanowsky envoute la Salle Gaveau
La recette de Claude : Pavé de saumon en croûte d’herbes
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *