Livres

« Les Enjeux contemporains VI » : Que fait savoir la littérature?

« Les Enjeux contemporains VI » : Que fait savoir la littérature?

29 décembre 2012 | PAR Marie Pichereau

Après les « mercredis littéraires du Petit Palais? », l’association la Maison des écrivains et de la littérature (Mel) qui a pour vocation de fédérer les écrivains et de promouvoir la littérature contemporaine propose une nouvelle édition de son festival littéraire : Littérature, Enjeux contemporains.

Dans cette nouvelle rencontre intitulée « Enjeux contemporains VI », le Mel va mettre au cœur de ses réflexions la question suivante : « Que se passe-t-il quand la littérature fait savoir ? (et comment le fait-elle, selon quelles formes et quelles pratiques ?)» Le but de ces rencontres littéraires est de réunir des auteurs, des critiques et des universitaires, autour de problématiques communes et de débattre en ce sens durant cinq jours.

Une pléiade d’invités de marque seront présents avec des auteurs tels que : Marcel Benabou (écrivain et historien, spécialiste de la Rome Antique), Stéphane Bouquet (écrivain, scénariste et critique de cinéma français), Philippe Claudel (écrivain et réalisateur), ou encore Marielle Macé (chercheuse au CNRS). Chez les critiques on retrouvera entre autres : Jean-Max Colard (Critique d’art, commissaire d’exposition et maître de conférence en Littérature) et Dominique Viart (essayiste, critique et professeur de Littérature Française, membre senior de l’Institut Universitaire de France.)

On débute avec la soirée de lancement à la Bibliothèque Buffon, le jeudi 24 janvier. Rendez-vous pour la présentation du « festival » à 19H15, en compagnie de Dominique Viart, Yves Bourdier (président) et Sylvie Gouttebaron (directrice). A partir du 31 janvier et jusqu’au 3 février, on change de lieu et on se dirige vers l’auditorium du Petit Palais pour suivre le reste des festivités. Programme complet sur le site du Mel.

Visuels: www.m-e-l.fr

Les Encombrants font leur cirque au Théâtre du Nord
Les optimistes, les acteurs du théâtre Majâz offrent leur processus de paix
Marie Pichereau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *