Histoire
L’affaire Dreyfus aura son musée dédié chez Zola

L’affaire Dreyfus aura son musée dédié chez Zola

02 novembre 2016 | PAR Joanna Wadel

La maison de Médan, fameuse demeure de l’écrivain français Émile Zola, accueillera en son sein dès 2018, un musée consacré à l’affaire Dreyfus.

 

 

En 1898, Zola publie son fameux papier dans l’Aurore, intitulé « J’accuse ! », le naturaliste y prend parti pour le capitaine Alfred Dreyfus, accusé à tort d’avoir trahi la France en dévoilant notamment des informations stratégiques à l’armée Allemande. Le lynchage de Dreyfus est resté comme l’un des plus représentatifs de l’antisémitisme régnant en France à l’aube de la première guerre mondiale.

C’est lors de la visite de François Hollande à Médan, le 2 octobre dernier, que Pierre Berger a annoncé en tant que président de l’Association pour le rayonnement de l’œuvre de Zola, le projet d’accueillir prochainement un « espace muséographique de lutte contre l’intolérance et la ségrégation ». Une initiative plus que logique, faisant le lien entre l’affaire et l’engagement de Zola, similaire à l’insurrection de son homologue Victor Hugo fervent défenseur des droits de l’Homme.

Les travaux de l’installation destinée entre autres, à démontrer le rôle crucial de l’écrivain dans la réhabilitation laborieuse de Dreyfus, débuteront au printemps 2017. L’occasion de se remémorer les événements en s’offrant une visite de la maison de Médan située dans les Yvelines, ou en se replongeant dans Cézanne et moi, le film de Danièle Thompson, sorti le 21 septembre dernier.

Visuel : RD

Le Prix Médicis 2016 : Laëtitia ou la fin des hommes d’Ivan Jablonka
[Critique] »Le voyage au Groenland » merveilleuse mélancomédie de Sébastien Betbeder
Joanna Wadel

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *