Cinema

Une vie de chat de Jean Loup Felicioli et d’Alain Gagnol , la nouvelle production des studios Folimage

03 novembre 2010 | PAR Coline Crance

Une vie de chat est le troisième long-métrage des studios de productions Folimage après la Prophétie des Grenouilles et Mia et le Migou. Une vie de chat est un film de Jean Loup Felicioli et Alain Gagnol avec les voix de Dominique Blanc, Jean Benguigui, Bruno Salomone, Bernadette Lafont. Polar bien mené qui joue avec finesse sur les codes du genre , il ravira toute la famille. Le film sort en salle le 15 décembre. Durée : 1h15

Une vie de chat est un joli film d’animation. Il plonge petits et grands dans la folle nuit parisienne peuplée de gentils voleurs et de méchants gangsters : une enquête, un deuil , une nounou mystérieuse , une petite fille muette et une maman commissaire mais un peu débordée. Le spectateur se laisse emporter ou au moins amuser par cette folle poursuite sur les toits parisiens rythmée par la musique très jazzy de Serge Besset. Dans la nuit où tous les chats sont gris et les méchants et les gentils aussi,  seul un regard perçant et habile  saura déterminer qui sont les hommes bienveillants !

Les studios de productions Folimage sont en grande forme. La couleur pastel , les dessins aux traits naïfs n’en sont pas moins des moyens pour traiter de sujets durs et difficiles pour des enfants. Autre que les valeurs du bien et du mal , qui sont ici détournées, c’est avant tout la question du deuil et du respect humain qui est sous-jacente. L’absence du père , tué par le vilain gangster Victor Costa a rendu muette la petite Zoé qui ne retrouve le réconfort qu’avec son chat noir, Dino. L’impossibilité du deuil et de la représentation de la mort sont aussi joliment imagées par les scénaristes à travers l’obsession de la petite fille de collectionner tous les animaux morts, lézards , insectes divers que son chat lui ramène lors de ses sorties nocturnes … La mère elle-même envahie par ses démons est confrontée lors de ses séances d’arts martiaux au poids de la culpabilité, à la peur et à son envie de vengeance qui l’animent depuis le décès de son mari…

Mais pourtant jamais Jean Loup Felicioli et Alain Gagnol ne tomberont dans un pathos grandiloquent ou dans une violence exacerbée des propos ou des sentiments qui pourrait choquer les plus petits. Ils utilisent justement la force et la simplicité de leur dessin pour traiter de thèmes par toujours faciles à aborder dès la tendre enfance à travers ce joli petit dessin animé bien mené qui alterne les moments plus graves avec des moments de joyeuses rigolades notamment par la mise en dérision permanente de ce bien trop méchant Monsieur Costa …!

La collection Lanvin pour H&M devoilée !!!!
The Host and the Cloud, Pierre Huyghe entre réel et fiction chez Marian Goodman
Coline Crance

3 thoughts on “Une vie de chat de Jean Loup Felicioli et d’Alain Gagnol , la nouvelle production des studios Folimage”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *