Cinema

Toi, moi, les autres : une comédie musicale à la sauce frenchy

Toi, moi, les autres : une comédie musicale à la sauce frenchy

21 février 2011 | PAR Geraldine Pioud

La réalisatrice Audrey Estrougo semble défier des américains, grands maîtres de la comédie musicale cinématographique depuis des décennies. Alors, l’élève « France » réussit-il à surpasser le maître?

Synopsis : « Gab a une vie rangée : une fiancée, un mariage en préparation, une famille aisée. Leïla ne s’autorise pas à vivre la sienne : des études de droit, un petit frère turbulent, une maman partie trop tôt… Alors lorsque Gab renverse le petit frère de Leïla, c’est le choc des mondes et le début d’une grande histoire d’amour qui va se heurter violemment à la réalité.
Tina, la plus proche confidente de Leïla est sans papiers, sous la menace d’une reconduite à la frontière et se fait arrêter. Alors que le monde de Leïla s’effondre, Gab est prêt à tout pour elle, même à s’opposer à son père, préfet de police.
Et qui a dit que rien n’était impossible tant qu’on a de l’amour ?… »

Un scénario sous forme de drame shakespearien, des musiques modernisées et des comédiens plutôt « bankable ». Toi, moi, les autres, et c’est le moins que l’on puisse dire, n’y va pas dans la demi-mesure en terme de moyens : les recettes qui ont fait les succès d’antan sont reprises sans honte, s’étalant comme la confiture sur les tartines matinales. Mais le concept même du genre du « musical » (nous parlons ici de cinéma mais cela s’applique aussi pour les shows « live » au théâtre) est l’incursion à des moments méticuleusement choisis des séquences dansées et chantées. Ces moments illustrent plus qu’une simple parodie grotesque de la vie des personnages, ils sont l’essence même de ce qui fait que les personnages de la comédie musicale échappent au temps, au vieillissement, à la banalité et au réel. Une comédie musicale, ce n’est pas seulement un divertissement, c’est une fenêtre sur le monde qui fait passer des messages par des voies complexes et subtiles. En bref, « l’Entertainment » ne résout pas les angoisses en deux pas de claquettes, il les prolonge au delà de l’oeuvre filmique tout en faisant mine de les avoir oubliées.

Cette dimension, malheureusement, ne se retrouve pas dans Toi, moi, les autres. Il y a de la bonne volonté, des tentatives originales en terme de mise en scène, de sujets abordés, de chorégraphies. Mais elles semblent la plupart du temps rester lettre morte, comme si l’essai ne pouvait être transformé. Ce film n’est pas un mauvais divertissement, loin de là, mais une comédie musicale qui n’a pas la nécessité d’en être une. À noter la belle interprétation de Cécile Cassel, qui incarne une forme de quintessence du « musical », et les performances très honorables de Leïla Bekhti et Benjamin Siksou. Dommage, l’idée était pourtant séduisante.


TOI, MOI, LES AUTRES : BANDE-ANNONCE
envoyé par baryla. – Regardez des web séries et des films.

Toi, moi, les autres, de Audrey Estrougo, avec Leïla Bekhti, Benjamin Siksou, Cécile Cassel, Marie-Sohna Condé
France, 1h30, Comédie Musicale
En salles le 23 février 2011

Infos pratiques

Cirkus Columbia de Danis Tanovic, un lumineux retour au pays
Rio Sex Comedy : la ville de merveilles en pleine fantaisie érotique
Geraldine Pioud

2 thoughts on “Toi, moi, les autres : une comédie musicale à la sauce frenchy”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *