Cinema

Tellement proches : familialement votres

20 juin 2009 | PAR Gilles Herail

Après Lascars et en attendant Very bad trip, une nouvelle comédie arrive sur vos écrans. En salle depuis hier, Tellement proches réussit l’exploit d’étonner et de faire rire malgré un thème plus qu’éculé : la famille… Chapeau bas à Oliver Nakache et Eric Toledano.

Le duo de réalisateurs nous avait déjà offert deux perles : une histoire tendre d’amitié dans je préfère qu’on reste amis et des souvenirs nostalgiques de colos avec nos jours heureux. Voilà la suite logique de leur travail sur les rapports humains : la famille et ses relations compliquées. Rien de nouveau sous le soleil ? Et pourtant, tout en réservant quelques touches de tendresse et d’émotion, Tellement proches réussit à renouveler le genre, grâce à une approche originale parfois vraiment barrée et surtout un rythme qui rappelle le très efficace Very bad trip. Film d’amis, fait entre amis, et à voir entre amis, Tellement proche respire la sincérité et le vécu. Les réalisateurs confirment leur talent de directeur d’acteur sur un casting qui réunit des acteurs de grande qualité (Carré, Omar, Elbaz…) qui se partagent l’affiche sans se vampiriser. On se plait ainsi à retrouver Audrey Dana dans un rôle d’épouse illuminée qui se convertit au judaïsme et apprend le chinois à ses enfants de 6 ans pour toujours rester au top. Joséphine de Meaux, reprend certes une fois de plus un rôle d’hystérique, mais ses crises, ses pétages de plomb et ses jurons sont encore une fois sans égal.

Tellement proches pose un cas de conscience au critique de cinéma : la réalisation est plate, les images sans intérêt, et les ambitions des réalisateurs limitées. Le principal n’est pas là : pour parler de la famille, les meilleurs techniciens ne sont pas les plus qualifiés. L’osmose et l’alchimie entre toute la troupe du tournage sont clairement la réussite de ce film, humble et bon enfant.Beaucoup plus acide que Nos jours heureux, et bénéficiant d’un humour moderne et transgressif (les allusions permanentes au racisme quotidien dont souffre le personnage d’Omar), tellement proche est incontestablement une bonne surprise. Si vous n’étiez pas encore décidé, la présence en guest star de « Mme René », pimpante actrice de 80 ans qui déclame ses répliques hilarantes comme une star du stand up, achèvera de vous convaincre. Sa folie symbolise bien l’esprit déjanté de cette famille, finalement pas plus folle que toutes les autres.

Gilles Hérail

Secret Story fait de nous des agents secrets
Tarzan ! : L’expo
Gilles Herail

2 thoughts on “Tellement proches : familialement votres”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *