Séries

Maltratadas, su única culpa es haber nacido mujer

05 novembre 2010 | PAR Sonia Ingrachen

La Mini-série uruguayenne Maltratadas fait parler d’elle alors qu’elle vient à peine de commencer son tournage. La chaine Teledoce lancera au cours de l’année 2011 cette fiction originale écrite par Esther Feldman et Alejandro Maci.

La chaine colombienne Cracol prépare déjà un projet d’adaptation et une société de production russe vient également d’annoncer qu’elle travaillait sur sa propre version. La mini-série devrait raconter en 13 épisodes, 26 histoires de violence faites aux femmes. Ce sujet, rarement évoqué à la télévision, sera l’occasion d’évoquer ces différentes formes de violence de genre : physique, morale, sexuelle, financière, au travail ou au foyer. La fiction sud-américaine vient d’être déclarée d’intérêt public par le ministère uruguayen du développement social, montrant ainsi que ce problème est loin d’être réglé (en Uruguay et dans de nombreux autres pays).

Le premier épisode s’intéressera à l’histoire de deux femmes de Montevideo qui souffrent de deux types de violence différentes : physique et économique.

VV Brown au Bataclan le 15 novembre
Mogwai : nouvel album en février et concert au Trianon le 17 mars
Sonia Ingrachen

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture