Séries

La série-évènement Treme débarque sur Orange Ciné Novo

13 septembre 2010 | PAR Tristan Karache-Prudent

Le samedi 25 septembre prochain, la série du créateur de The Wire sera diffusé sur Orange Ciné Novo à 20h40 précises. La série mélangeant drame et musique déjà renouvelée pour une deuxième saison au Etats-Unis s’étale sur 10 épisodes d’environ 80 minutes.  Treme est le nom d’un quartier de la nouvelle Orléans qui en 2005 avait subi de plein fouet l’ouragan Katrina fauchant sur son passage 1863 personnes.

Tournée dans le quartier qui porte son nom, la série raconte les péripéties des habitants de la Nouvelle Orléans. Le spectateur est plongé dans le quotidien de la ville, entre les recherches de survivants, le paysage apocalyptique, les familles séparées et les problèmes de santé liés à l’hygiène, les locaux essayent de survivre tant bien que mal. Alors que la cité se reconstruit et se relève doucement, des personnages tentent de reconstruire leur vie. Et c’est comme toujours au son des trompettes, des saxophones et des crooners que la nouvelle Orléans se relève et panse ses plaies.

Les épisodes évolueront autour d’un musicien, un DJ, une patronne de bar, une avocate, d’un professeur d’Université pour montrer que toutes les strates sociales ont été touchées par cette catastrophe où l’humanité est décrite sous toute ses formes des plus lumineuses aux plus sombres.

Cette série dramatique est issue des esprits de David Simon a qui l’on doit notamment The Corner et The Wire et de Eric Overmayer. Créée pour HBO, dès le lancement, le premier épisode capte 1.4 million de téléspectateurs et obtient directement le renouvellement de sa seconde saison. Le grand drame au niveau de la conception de ce programme est la perte du scénariste David Mills auteur des scripts d’Urgence et New York Police Blues, 10 jours seulement avant le début de la diffusion du show aux Etats-Unis en avril dernier.

Trailer en VO:

L’Or des Incas décrypte le mythe de l’El Dorado à la Pinacothèque
Une vraie vie d’artiste : Nick Cave
Tristan Karache-Prudent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *