Séries

Filip Nikolic (2Be3), parti un jour… sans retour

16 septembre 2009 | PAR Mikaël Faujour

Leader du populaire boys band 2Be3 dans les années 1990, devenu acteur, Filip Nikolic est décédé. Il était âgé de seulement 35 ans.

Après Sim et René des Musclés, c’est un autre de ces personnages singuliers du monde du spectacle français qui s’est éteinte en la personne de Filip Nikolic.

Leader des 2Be3, il était apparu comme l’une des figures les plus symboliques de la vogue des boys bands au mitan des années 90. Mélodies idiotes, beats entêtants, production au rabais et torses glabres : le succès fut colossal et les groupes nombreux (G-Squad, Alliage, Worlds Apart, etc.) à utiliser avec un lucre égal la formule. Garçon simple et affable, Filip Nikolic se distingua à cette époque par sa propension à tenir des propos maladroits, sorte de cousin de VanDamme ou de Richard Virenque.

La discographie du groupe compte trois albums, le premier ayant cartonné en 1997, le second moins et le dernier faisant un flop en 2001, alors qu’avait reflué la vague désolante des boys bands et que les poches des pascalnègres de l’industrie s’étaient copieusement remplies.

Sportif et amoureux d’arts martiaux, il se lança dans le cinéma, débutant au côté du basketteur US Dennis Rodman dans le navet Simon Sez (2000). Mais sa carrière d’acteur se résume essentiellement à la télévision. Elle débuta avec la série – évidemment AB – de nanardeuse mémoire Pour être libre, avec les 2Be3 en vedette (1997). C’est dans les années 2000, au côté de l’inusable Roger Hanin que Filip Nikolic réapparaît, y interprétant l’inspecteur Yann Boldec jusqu’en 2007.

Il était également acteur de théâtre et participait à la comédie Drôle de parents lorsqu’il est mort. Il venait d’avoir 35 ans et avait un enfant de quatre ans.

La loi Hadopi 2: derniers rebondissements ?
BD : Rabaté nous sort de la déprime
Mikaël Faujour

2 thoughts on “Filip Nikolic (2Be3), parti un jour… sans retour”

Commentaire(s)

  • Jonathan

    J’ai fait la meme blague que le titre de ton article cet apres midi. Chapeau :)

    septembre 16, 2009 at 16 h 29 min
  • ;-)
    Pauvre Filip quand mesme. J’ai cru comprendre qu’il était devenu dépressif… Etait-ce le poids de ses forfaits passés qui l’écrasait de honte?

    septembre 17, 2009 at 8 h 50 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *