Séries

Blindspot Saison 3 : Mémoire et tatouages

Blindspot Saison 3 : Mémoire et tatouages

25 juillet 2019 | PAR Jean-Christophe Mary

 

Dos, bras, jambes, mais aussi mains, visage, ventre …Plus qu’un véritable phénomène de société, le tatouage est devenu un art à part entière quand nombre de séries TV associent thriller et suspens à l’univers de ce nouvel art contemporain. Blindspot et son héroïne tatouée de la tête aux pieds qui découvre grâce au FBI que chacun de ses tatouages est la clé pour trouver des criminels crée l’événement.

On s’en souvient la série télévisée commence par la découverte d’une femme amnésique. Jane Doe (Jaimie Alexander), entièrement tatouée, dans un sac de voyage à Times Square, New York. Ces tatouages sont une sorte de carte au trésor abritant la véritable identité de cette femme. Dès lors, elle rejoint l’équipe des agents Kurt Weller, Natasha Zapata, Edgar Reade et Patterson, pour retrouver sa mémoire tout en découvrant qu’elle a de nombreuses compétences pour les aider à à résoudre de mystérieuses énigmes liées aux tatouages. Dans cette saison 3, de nouveaux tatouages sont découverts. Ils vont dévoiler de nombreux secrets et les membres de l’équipe devront rester soudés pour se battre contre Ian « Roman » Kruger. Au travers de ces 22 nouveaux épisodes remplis d’adrénaline on ne peut s’empêcher de penser au superbe film Memento 2000 de Christopher Nolan. Secrets de famille, paranoïa, chantage, conspiration, cette nouvelle saison est tout aussi captivante que les deux premières avec un final particulièrement surprenant et plein de rebondissements. La qualité de la série repose  sur la performance des acteurs principaux Kurt Weller (Sullivan Stapleton) et Jane Doe / Alice « Remy » Kruger (Jaimie Alexander) qui incarnent leur rôle avec force et profondeur. L’histoire, toujours aussi crédible, maintient le suspens surtout  quand la résolution des indices devient un peu trop répétitive. Par son suspense et sa construction, cette série parvient à se renouveler efficacement. Vivement la saison 4.

Studio Warner Bros. 22 épisodes de 41 minutes.

« Mi gran obra », de petites images arrêtées peuvent créer de grands moments de théâtre
Avignon OFF 2019 : « Swann s’inclina poliment » et nous emmena dans son monde
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *