Cinema

Rebelle (War Witch) de Kim Nguyen : le portrait troublant d’une enfant-soldat en route pour l’Ours d’or

Rebelle (War Witch) de Kim Nguyen : le portrait troublant d’une enfant-soldat en route pour l’Ours d’or

17 février 2012 | PAR Yaël Hirsch

En competition au 62eme festival du film de Berlin, Rebelle (Witch of war) retrace avec ingeniosite et empathie la vie d´une enfant-soldat de 12 a 15 ans. Un film fort aui pourrait bien emporter les votes du jury preside par Mike Leigh.

Quelque part en Afrique sub-saharienne. Komona a 12 ans quand les rebelles font irruption dasn son village. Il pillent, massacre et emportent quelques enfants afin qu#ils rejoignent leurs rangs. Ils forcent Komona a tuer ses parents. Et ne lui laissent pas el temps des les enterrer. Commence alor une vie ou son arme devient la seule famille de Komona, et la peur , son quotidien. Les drogues que les rebelles font prendre aux enfants soldats n’aident pas tout a fait Komona a oublier les fantomes de ses oarents qui lui reclament une sepulture des qu’elle s’assoupit. Le jour ou tous les autres enfants de son village ont ete abattus, les rebelles estiment que Komona a un don magique. Il l’emmenent vers leur grand chef pour qu’elle soit sa sorciere personnelle.

Violent, mais sans effusion de sang, filme dans des forets et des villages de la Republiaue democratique du Congo, Rebelle est un grand film. Au dela des images epoustouflantes, son genie est de raconter cette histoire depuis la perspective de la jeune-fille. Et de laisser un peu de place aux bribes de vies q’elle parvient a arracher entre deux apparitions de fantomes et deux episodes d’horreur absolue. Notre chouchou absolu pour l’OUrs d’or.

Rebelle (war witch) de KIm Nguyen, avec Rachel Mwanza, Alain Bastien, Serge Kanyinda, Ralph Prosper, Mizinga Mwinga, Canada, 2012, 90 min, en competition.

Jacques le plusieurs au Splendid
Goûter-Philo pour les enfants au Collège des Bernardins
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

5 thoughts on “Rebelle (War Witch) de Kim Nguyen : le portrait troublant d’une enfant-soldat en route pour l’Ours d’or”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *