Cinema

NPA et Besancenot, une aventure filmée

08 février 2010 | PAR Ariane Lecointre

Printemps 2008, le NPA renaît des cendres de la Ligue Communiste Révolutionnaire, sous la caméra attentive de Camille de Casabianca. Une étoile brille : Olivier Besancenot.

C’est parti est un documentaire qui met en scène les espoirs et les rêves d’une poignée de partisans. Feu la LCR laisse place au petit jeune qu’est le Nouveau Parti Anticapitaliste, mené par le célèbre postier, Olivier Besancenot.
Le film de Camille de Casabianca montre la naissance du NPA, le nettoyage du passé, des locaux poussiéreux et sclérosés de la LCR. De la fenêtre, dossiers, étagères, paperasses sont jetés dans une benne à ordure, les partisans prennent de la hauteur sur l’Histoire.
Ce long-métrage ne sombre pas dans l’excès, mais témoigne des premiers pas du NPA, des difficultés et d’une réalité parfois triviale.
L’évolution du parti apparaît clairement, les acteurs prennent peu à peu leur place dans cette nouvelle organisation. Un film qui arrive à point nommé, au moment où le NPA est remis en question par son refus de s’allier avec le Front de Gauche pour les régionales. Mise en perspective aussi de l’actuelle « affaire du voile » de la jeune Ilham Moussaïd sur la liste NPA dans le Vaucluse.

Sortie du film le 10 février.

« Ander », une histoire d’amour atypique
Voices on the Rise met à l’honneur les femmes afghanes
Ariane Lecointre

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *