Cinema

Mostra de Venise : le palmarès complet et commenté !

09 septembre 2012 | PAR Raphael Clairefond

 

Pietà de Kim Ki-Duk

Le palmarès de la 69ème édition de la Mostra de Venise vient d’être dévoilé. Le jury, présidé par le cinéaste Michael Mann, a choisi de récompenser le coréen Kim Ki-Duk , pour PIETA, son grand retour au cinéma après plusieurs années sabbatiques. D’après les premiers échos sur place, la remise des prix a été folklorique dans tous les sens du terme : le cinéaste arborait une tenue traditionnelle coréenne et a chanté une chanson après avoir reçu son Lion d’Or. Par ailleurs, la cérémonie a été marquée par une incroyable confusion au cours de laquelle les prix de The Master et Paradise : Faith ont été inversés !

Pour le reste, ce palmarès aura globalement célébré les films les plus lourds (Paradise : Faith) et les plus ennuyeux (Après Mai), laissant de côté les grands américains dont on se réjouissait du grand retour (De Palma, Malick, et surtout la belle surprise de Korine, qui a marqué les esprits). Notons en passant que le prix de la contribution technique, attribué à Mon Père va me tuer, récompense l’image la plus indigeste, pour ne pas dire obscène, de la compétition.

Sur le Lido, tout le monde s’attendait à voir Joaquin Phoenix récompensé, même si certaines voix s’élevaient pour défendre le superbe numéro de cabotinage de James Franco dans Spring Breakers. Au final, Phoenix se partage le prix avec Seymour Hoffman, et c’est tout à fait légitime. Leur interprétation complémentaire et fusionnelle a été sans surprise l’un des temps forts cette nouvelle édition de la Mostra.

On pourra également se réjouir de voir récompensé le grand documentariste chinois Wang Bing dans la très faible (voire inexistante) section parallèle Orizzonti.

Voici le palmarès complet :

LION D’OR : PIETA de Kim Ki-Duk

LION D’ARGENT DU MEILLEUR REALISATEUR : Paul Thomas Anderson pour THE MASTER

PRIX DU JURY : PARADISE : FAITH d’Ulrich Seidl

COUPE VOLPI DE LA MEILLEURE ACTRICE : Hadas Yaron, pour FILL THE VOID

COUPE VOLPI DU MEILLEUR ACTEUR : Joaquin Phoenix et Philip Seymour Hoffman pour THE MASTER

PRIX DU MEILLEUR SCENARIO : APRES MAI d’Olivier Assayas

PRIX « Marcelo Mastroianni » DU MEILLEUR JEUNE ACTEUR  : Fabrizio Falco, pour LA BELLE ENDORMIE et E STATO IL FIGLIO

PRIX DE LA MEILLEURE CONTRIBUTION TECHNIQUE : E STATO IL FIGLIO, de Daniele Cipri

PRIX DU MEILLEUR FILM – SECTION ORIZZONTI : THREE SISTERS de Wang Bing

PRIX SPÉCIAL – SECTION ORIZZONTI : TANGO LIBRE de Frédéric Fonteyne

PRIX DU MEILLEUR PREMIER FILM (toutes sections confondues) : MOLD de Ali Aydin

The Master de Paul Thomas Anderson

Et pour le plaisir, voici ce qui aurait été NOTRE palmarès idéal :

LION D’OR : THE MASTER de Paul Thomas Anderson

LION D’ARGENT DU MEILLEUR REALISATEUR : Harmony Korine pour SPRING BREAKERS

PRIX DU JURY : THY WOMB de Brillante Mendoza

COUPE VOLPI DE LA MEILLEURE ACTRICE : Franziska Petri dans BETRAYAL

COUPE VOLPI DU MEILLEUR ACTEUR : Joaquin Phoenix dans THE MASTER

PRIX DE LA MEILLEURE CONTRIBUTION TECHNIQUE : LA CINQUIEME SAISON de Peter Brosens, Jessica Hope Woodworth

PRIX DU MEILLEUR SCENARIO : LES LIGNES DE WELLINGTON de Valéria Sarmiento

Source : Accreds

Mathieu Boogaerts : nouveau clip en attendant l’album, « Avant que je m’ennuie »
Glee saison 3: « On a toujours besoin de quelqu’un »
Raphael Clairefond

2 thoughts on “Mostra de Venise : le palmarès complet et commenté !”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *