Cinema

L’usine d’Oskar Schindler transformée en musée

10 juin 2010 | PAR Margot Boutges

Jeudi aura lieu l’inauguration du musée Schindler à Cracovie, en Pologne.

L’industriel nazi Oskar Schindler souhaitait profiter de la seconde Guerre Mondiale pour s’enrichir rapidement. Il sacrifia finalement sa fortune pour sauver plus d’un millier de juifs des camps de concentration et d’extermination en les employant dans son usine d’émail. Il soudoya les SS pour inscrire « ses » juifs sur la liste des travailleurs indispensables à l’armée allemande.

La figure d’Oskar Schindler a été popularisée en 1993 par le film de Steven Spielberg La liste de Schindler qui remporta sept oscars dont celui de meilleur film.  Ce film en noir et blanc, marqué par la belle performance de Liam Neeson dans le rôle titre et de Ben Kingsley dans le rôle de son comptable juif Isaac Stern est un hommage émouvant et personnel rendu à un personnage atypique. « Celui qui sauve une vie sauve l’humanité toute entière » déclamait le film avec lyrisme. Le réalisateur avait donné des tons de documentaire à sa production en retrouvant et filmant les descendants des juifs sauvés par Shindler et ainsi actualisé la figure.

Dix sept ans après le film, la mémoire se perpétue. La figure de Schindler s’immortalise en entrant au musée. La ville de Cracovie inaugure jeudi son musée Schindler, installé dans l’usine d’émail de l’industriel. Il contiendra notamment une exposition multimédia présentant la triste vie quotidienne des habitants de Cracovie. L’usine constituera une filiale du musée historique de Cracovie.

Osez ! Posez pour « Marie Claire »
Manuscrits inédits d’un Stieg Larsson adolescent
Margot Boutges

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *